Cet article date de plus de six ans.

Pour Maître Marie Grimaud, "il faut aller plus loin" pour lutter contre la pédophilie à l'école

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Pour Maître Marie Grimaud, "il faut aller plus loin" pour lutter contre la pédophilie à l'école
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Maître Marie Grimaud, avocate de l'association "Innocence en danger" a réagi sur le plateau du Grand Soir 3 à l'annonce du gouvernement qui prévoit une nouvelle loi pour lutter contre la pédophilie.

Invitée à réagir suite à la future proposition de loi pour lutter contre la pédophilie à l'école, annoncée ce lundi 4 mai et présentée par le gouvernement le 1er juin, Maitre Marie Grimaud, avocate de l'association "Innocence en danger" s'est montrée critique envers le gouvernement.
"À l'heure actuelle, on est juste sur une ébauche. Elle ne me satisfait pas, a déclaré l'avocate sur le plateau du Grand Soir 3. Cette loi propose que dès le stade de l'enquête, le procureur ait la possibilité d'informer l'Éducation nationale de l'existence d'une mise en cause de l'un de ses enseignants. C'est une avancée, mais pas tant que ça. On reste sur l'appréciation d'un magistrat" a-t-elle ajoutée.  Elle regrette que "le gouvernement ajoute une loi à une autre loi sans se poser les bonnes questions."
Pour l'avocate de l'association, le débat important concerne la présomption d'innocence. "Les procureurs de la République vont mettre en avant le principe de la présomption d'innocence pour ne pas transmettre les informations.”

"Ce problème existe depuis des années"

Pour elle, il faut aller plus loin. "Ce problème existe depuis des années, mais on ne veut pas le voir." Enfin Me Grimaud regrette que les associations ne soient pas consultées pour élaborer ce projet de loi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire de pédophilie à Villefontaine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.