Adolescente tuée dans l'Essonne : une rentrée sous tension à Saint-Chéron

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Adolescente tuée dans l'Essonne : une rentrée sous tension à Saint-Chéron
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Le Goff, C. Cuello, N. Auer, J.-C. Lambard - France 2
France Télévisions

La justice poursuit son enquête concernant la mort d’une adolescente de 14 ans décédée lors d’une rixe entre deux groupes de jeunes, lundi 22 février, dans l’Essonne. Alors que six adolescents ont été placés en examen, les collégiens ont fait une rentrée sous tension, lundi 1er mars.  

C’est une rentrée extrêmement tendue pour les collégiens de Saint-Chéron, dans l’Essonne, lundi 1er mars. Après la mort, lundi 22 février, d’une adolescente de 14 ans, victime d’une rixe entre deux bandes de jeunes, les élèves sont traumatisés, met en lumière France 2. Les gendarmes sont présents le matin pour accueillir les enfants. "Franchement, j’étais choqué, je n’avais même plus envie d’aller à l’école", révèle un jeune garçon.   

Des enfants vivement perturbés 

"J’étais paralysé dans mon lit", ajoute-t-il. Même son de cloche du côté de deux adolescentes qui ne peuvent cacher leur peur. "On se dit que ça pourrait nous arriver à nous aussi", juge l’une d’elles. La commune de 5 000 habitants tente désormais de comprendre ce qui a déclenché la rixe. La victime se serait interposée dans la bagarre. Pour être le plus possible à l’écoute des élèves, le collège a également dépêché une psychologue, une assistante sociale et une éducatrice spécialisée. Une présence nécessaire selon Christophe Deschamps, le sous-préfet d’Étampes (Essonne), car plusieurs adolescents ont connu la défunte.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.