Cet article date de plus d'un an.

Violences après la mort de Nahel : le gouvernement entend limiter les vidéos sur les réseaux sociaux

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Violences après la mort de Nahel : le gouvernement entend limiter les vidéos sur les réseaux sociaux
Article rédigé par France 2 - P.-Y.Salique, M.Martel C.Wormser, L.Pekez, G.Sabin, P.Minet
France Télévisions
France 2
Les réseaux sociaux sont dans le viseur du gouvernement. L’exécutif aimerait en effet limiter la diffusion des vidéos de violences urbaines qui circulent depuis trois jours sur les plateformes.

Les auteurs des vidéos peuvent être poursuivis 

C’est ce genre de vidéo que le président de la République voudrait limiter. Toutefois, les marges d’action d’Emmanuel Macron sont bien minces. Récemment, Meta, Snapchat et TikTok ont été reçus par le ministre de l’Intérieur qui demande leur appui. Selon un spécialiste, pour ralentir la viralité, il faut déjà enlever le système de score. Cela diminuerait l’incitation à être très vu et reproduit. La Cnil a rappelé quant à elle que les auteurs de ces vidéos peuvent être poursuivis. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.