VIDEO. Drancy : après le déraillement d'un wagon de déchets nucléaires, les riverains s'inquiètent

L'incident alimente les craintes des habitants du quartier qui jouxte la gare de Drancy (Seine-Saint-Denis), l'une des plus grandes gares de triage de France.

THOMAS PAGA et PASCAL CARON - FRANCE 2

Le wagon de déchets nucléaires qui a déraillé à Drancy (Seine-Saint-Denis) a été remis sur les rails mardi 24 décembre. Les ministres des Transports et de l'Environnement ouvrent une enquête après cet incident qui alimente les craintes des riverains autour de l'une des plus grandes gares de triage de France, proche de Paris.

Le container de 115 tonnes, parti de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube), renferme 6 tonnes de combustible usagé. Il doit rallier le terminal Areva de Valognes (Manche), avant d'être transporté à l'usine de retraitement de la Hague.

Selon la préfecture, cet incident "n'a eu aucune conséquence sur la sécurité, l'ordre public ou l'environnement". L'Autorité de sûreté nucléaire a classé l'incident au niveau zéro de l'échelle INES des événements nucléaires car "il n'y a pas d'enjeu radiologique", selon elle.

La gare de triage, à cheval sur trois communes (Drancy, Le Blanc-Mesnil et Le Bourget), accueille chaque année près de 250 000 wagons de marchandises, dont 13 000 chargés de matières dangereuses.

La gare de triage SNCF de Drancy-Le Bourget, en Seine-Saint-Denis.
La gare de triage SNCF de Drancy-Le Bourget, en Seine-Saint-Denis. (VINCENT WARTNER / 20 MINU / SIPA)