Trois personnes trouvent la mort dans la collision de leur voiture avec un TER

Une seule personne a survécu. Les quatre passagers venaient de la même famille.

FRANCE 2

Une carcasse broyée et entièrement carbonisée, c'est tout ce qu'il reste de la voiture qui est entrée en collision avec un TER. Après la collision, la voiture a été trainée sur 700 mètres avant de s'enflammer. À 20h22 hier soir, le TER Le Mans - Paris arrive à Condé-sur-Huisne dans l'Orne à hauteur d'un passage à niveau. La voiture se retrouve arrêtée en pleine voie, les barrières s'abaissent, un train arrive, il roule à 140 kilomètres/heure, la collision est inévitable. Les quatre occupants du véhicule sont de la même famille : les grands-parents octogénaires originaires d'un village voisin, accompagnés de leur fille et de leur petite-fille de 10 ans.

Seule survivante

La grand-mère, quatrième passagère, est la seule a avoir survécu à l'accident, sauvée par un homme, Arnaud Vail qui vit à deux pas. "Les barrières sont baissées avec le train qui arrivait à ce moment-là, la dame était dehors à l'extérieur du véhicule. Donc quand le train est arrivé, je suis entré sur la voie de chemin de fer pour l'attraper. Je l'ai fait sortir en demandant aux autres passagers de sortir, mais malheureusement personne n'est sorti", explique le jeune homme. Parmi les 34 passagers du train, aucun blessé. Tous ont été pris en charge et acheminés en bus dans la nuit vers Chartres ou Paris.
 

Le JT
Les autres sujets du JT