Rhône-Alpes : les fortes pluies provoquent d'importants dégâts

Après les intempéries de la nuit de samedi 2 à dimanche 3 mai, la vigilance orange est toujours de mise, notamment en Isère et en Savoie.

France 2

Un parking de Flumet, en Savoie, a disparu. Le ruisseau s'est transformé en torrent de boue. L'eau a charrié les pierres. Les terrains alentour se sont effondrés, et des routes sont coupées. La base de loisirs, toute neuve, a même disparu sous les eaux. Tout est à reconstruire.
"C'est la première fois. Même mon père, qui a plus de 80 ans, n'avait jamais vu un temps pareil", assure au micro de France 2 un riverain.

Plusieurs départements restent en alerte

Dans la campagne d'Aiton, en Haute-Savoie, certains agriculteurs sont amers. Pris au piège par les eaux, une trentaine de moutons ont disparu. "On les a retrouvés sous des arbres, perchés, entourés d'eau", assure un agriculteur.
À Grenoble, l'Isère, gonflée par les pluies et la chute des neiges, a inondé les quais de la ville. De nouvelles pluies sont attendues lundi 4 mai. Plusieurs départements restent donc en alerte.

Le JT
Les autres sujets du JT