Pyrénées-Atlantiques : deux marins sont portés disparus

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Pyrénées-Atlantiques : deux marins sont portés disparus
Article rédigé par France 2 - K. Prévost, L. de Casanove, J. Dubois, D. Chevalier
France Télévisions
France 2
Les recherches se poursuivent à Ciboure, dans les Pyrénées-Atlantiques pour tenter de retrouver les deux membres de l'équipage d'un bateau de pêche, qui s'est échoué durant la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 décembre.

Des débris à la dérive, fracassés contre une digue de Ciboure, dans les Pyrénées-Atlantiques. C’est ce qu’il reste du bateau de pêche qui a lancé dans la nuit un appel de détresse. Les deux marins sont toujours portés disparus. "Les sapeurs-pompiers ont été engagés, une embarcation s’étant échouée à la côte vers 2 heures du matin environ. À l’arrivée des secours ils ont réussi à sauver une personne, qui a été transportée au centre hospitalier", détaille le commandant Philippe Lagrabe, responsable des opérations du SDIS. 

Deux matelots d’origine sénégalaise 

Âgés de 30 et 58 ans, les deux matelots disparus sont de nationalité sénégalaise. Ils partaient du port d’Arcachon vers Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques). Le naufrage a eu lieu quelques kilomètres avant leur point d’arrivée. Une vingtaine de secouristes sont mobilisés. "Plus les heures passent, moins il y a d’espoir, on ne va pas se mentir", commente Eneko Aldana-Douat, le maire de Ciboure. Le bateau aurait été pris au piège dans une mer déchainée. 

"Ça nous rappelle que c’est un métier humble. Les marins sont des gens qui travaillent avec passion pour nourrir la population. Un drame, c’est toujours horrible", confie Serge Larzabal, président du comité interdépartemental des pêches des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Une enquête est ouverte et devra faire la lumière sur les causes du naufrage. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.