Porquerolles : enquête ouverte après la disparition d'une passagère d'un jet-ski

La jeune femme a été éjectée de la machine après une forte vague.

Intervention d\'un hélicoptère de la Marine française sur les côtes de l\'île de Porquerolles, le 29 octobre 2013. 
Intervention d'un hélicoptère de la Marine française sur les côtes de l'île de Porquerolles, le 29 octobre 2013.  (GERARD JULIEN / AFP)

Une enquête préliminaire pour "homicide involontaire" a été ouverte, lundi 14 juillet, après la disparition en mer, la veille, d'une jeune femme de 22 ans qui a chuté d'un jet-ski, a annoncé le parquet de Toulon.

La jeune femme, qui était munie d'un gilet de sauvetage, était passagère d'un jet-ski loué un peu plus tôt par un homme âgé de 25 ans pour faire le tour de l'île de Porquerolles (Var). Selon les premières investigations, une grosse vague aurait éjecté les jeunes gens de leur embarcation, pourtant prévenus des conditions de mer difficiles par le loueur. Le jeune pilote du jet-ski, très choqué, n'a pu être entendu par les gendarmes de la brigade nautique du Lavandou en charge de l'enquête. C'est lui qui a donné l'alerte après avoir pu regagner le rivage à la nage.

Dimanche, tard dans la soirée, l'important dispositif dépêché par le CrossMed (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée) pour retrouver la jeune femme, composé d'un hélicoptère Dauphin de la Marine nationale, d'un avion de surveillance maritime des Douanes, d'une vedette des Douanes, de deux embarcations de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) et d'une patrouille terrestre des sapeurs-pompiers, a arrêté définitivement les recherches.