Mont-Blanc : une opération de secours exceptionnelle

La nuit aura duré 18 heures pour les passagers bloqués dans une télécabine en panne

C'est une longue nuit à laquelle ne s'attendaient certainement pas les 110 personnes bloquées pendant 18 heures à 3500 mètres d'altitude, dans une télécabine en panne. En fin d'après-midi et après trois premières heures d'attente, il était trop tard pour les évacuer par hélicoptère. Les secours ont tenté, en vain de s'approcher, avant d'être contraints de renoncer.

Une parenthèse dans le massif du Mont-Blanc, qui aura duré 18 heures

Une longue nuit commence alors : "on est passés à des températures négatives, avec un premier pic vers deux-trois heures où l'on se dit que ça va être difficile, puis vers 4-5 heures, cela devient à la limite du supportable", témoigne Clément Delisle, bloqué ainsi que son père dans une télécabine :" On est à la limite de compter les secondes". "Le temps d'autant plus long que l'habitacle est étroit", explique un autre jeune homme, "les sièges sont durs et il n'y a pas de place pour les jambes."

Le JT
Les autres sujets du JT
Les télécabines Panoramic Mont-Blanc, le 5 août 2015.
Les télécabines Panoramic Mont-Blanc, le 5 août 2015. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)