Cet article date de plus de six ans.

Marée noire : état d'urgence décrété en Californie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Marée noire : état d'urgence décrété en Californie
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

400 000 litres de pétrole ont fui d'un oléoduc. Plusieurs plages et la faune locale sont menacées. France 2 revient sur les faits.

La rupture d'un oléoduc près de Santa Barbara, au nord-ouest de Los Angeles aux Etats-Unis, menace plusieurs des plus belles plages de la côte. La nappe de pétrole s'attaque à une réserve marine exceptionnelle. Les animaux sont les premiers touchés.

Pélicans, dauphins, baleines, otaries, homards... La marée noire fait ses premières victimes. L'état d'urgence a été décrété pour permettre aux 300 sauveteurs de débuter l'opération nettoyage. Sur les 400 000 litres qui ont fui, 30 000 ont déjà été récupérés.

"Ça fait mal au cœur"

Plains All American Pipeline, l'entreprise en cause, a déjà été sanctionnée il y a cinq ans pour des faits similaires. Les défenseurs de l'environnement sont en colère. "Ça fait mal au cœur, cet endroit est un trésor environnemental", lâche à la caméra de France 2 Helene Schneider, maire de Santa Barbara. La nature devra supporter 20% de la fuite et il faudra des mois pour en effacer les traces.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accidents

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.