Les dernières minutes avant le crash de l'Airbus A320

Sur le plateau du 13h, Nicolas Chateauneuf décrit les informations de vol de l'Airbus A320 qui s'est écrasé près de Digne-les-Bains ce mardi 24 mars.

France 2

Si l'on ignore pour l'instant les raisons du crash de l'Airbus A320 qui a fait 150 morts ce 24 mars dans les Alpes-de-Haute-Provence, France 2 a pu obtenir des éléments sur les dernières minutes du trajet avant l'accident.

"Ce vol était en altitude de croisière. En fait, l'avion aurait dû être à 10 000 mètres d'altitude", explique Nicolas Chateauneuf sur le plateau du 13h. Pour ce trajet entre Barcelone et Düsseldorf, l'avion ne suit pas une ligne droite mais une courbe, en passant notamment au-dessus de Toulon.

"Lorsqu'on regarde les dernières informations de vol disponibles, autour de 10h30, l'avion commence à perdre de l'altitude, assez rapidement, de l'ordre d'un km par minute jusqu'à cet état de détresse apparemment donné à 10h47", précise le journaliste.

Un état de détresse indéterminé

Cet état de détresse n'a pas encore été précisé, il pourrait s'agir d'un problème mécanique mais pas nécessairement.

La trace de l'avion a disparu dans les minutes suivantes. La thèse de l'explosion au sein de l'avion paraît également très peu probable, car dans ce cas, les pilotes n'auraient sans doute pas eu le temps d'envoyer un message de détresse.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme regarde sur un écran la trajectoire empruntée par l\'Airbus A320 qui s\'est écrasé dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 24 mars 2015, avec 150 personnes à bord.
Un homme regarde sur un écran la trajectoire empruntée par l'Airbus A320 qui s'est écrasé dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 24 mars 2015, avec 150 personnes à bord. (MAXPPP)