France Télécom : un procès pour harcèlement moral ?

L'affaire de la vague de suicide à France Télécom avait propulsé sur le devant de la scène, le mal-être au travail. Le parquet de Paris requiert un procès pour sept anciens cadres.

FRANCE 2

L'ancien PDG de France Télécom sera-t-il bientôt jugé pour harcèlement moral ? Sept ans après la vague de suicides, le parquet de Paris demande un procès pour Didier Lombard et six autres cadres. Dans son réquisitoire, près de 200 pages de témoignages, de documents, avec notamment une citation du PDG en 2007 lors d'une réunion avec des managers. "Je ferai les départs d'une façon ou d'une autre, par la fenêtre ou par la porte", peut-on lire dans le réquisitoire.

35 salariés se sont donné la mort

En 2008 et 2009, 35 salariés de France Télécom se sont donné la mort. Certains mettant en cause directement le management au sein du groupe. Pour l'avocate de plusieurs familles, la perspective d'un procès est aujourd'hui une bonne nouvelle. "Ils ont besoin de réponses. Ils ont besoin peut-être d'excuses si tentées qu'elles puissent être formulées. Ils ont le sentiment que ces choses-là ne doivent pas se répéter", dit Me Sylvie Topaloff, l'avocate des familles de victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Didier Lombard, PDG de France Télécom, lors d\'une assemblée générale de l\'entreprise, à Paris, le 26 mai 2009.
Didier Lombard, PDG de France Télécom, lors d'une assemblée générale de l'entreprise, à Paris, le 26 mai 2009. (MAXPPP)