Effondrement d’un pont en Haute-Garonne : le camion a-t-il dépassé la limite légale de poids ?

L'enquête se poursuit mardi 19 novembre au lendemain de l'effondrement d'un pont à Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne), près de Toulouse, qui a couté la vie à deux personnes.

France 2

Il reste encore de multiples questions concernant l'effondrement d'un pont à Mirepoix-sur-Tarn, en Haute-Garonne, lundi 18 novembre. La première porte sur la solidité même du pont. On sait maintenant que le pont était parfaitement entretenu, il avait été entièrement rénové en 2003. Il a été révisé en 2017 et 2018 avec des résultats satisfaisants. Reste une question essentielle aujourd'hui : celle du tonnage maximal autorisé sur ce pont.

Un poids illégal ?

Les véhicules au-dessus de 19 tonnes ne doivent pas l'emprunter. Or, on sait avec certitude que le camion qui s'est engagé lundi matin sur le pont, juste avant l'effondrement, dépassait largement ces 19 tonnes, puisque l'on parle aujourd'hui de plus de 44 tonnes, soit plus du double du poids autorisé. Une perquisition a eu lieu dans les locaux de l'entreprise à laquelle appartenait ce camion. Les enquêteurs cherchent à répondre à ces questions, indique Véronique Gaglione, en direct de Mirepoix-sur-Tarn, mardi matin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des secours plongent dans le Tarn après l\'effondrement d\'un pont suspendu situé à Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne), lundi 18 novembre 2019.
Des secours plongent dans le Tarn après l'effondrement d'un pont suspendu situé à Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne), lundi 18 novembre 2019. (ERIC CABANIS / AFP)