VIDEO. Crash dans les Alpes : les enquêteurs au travail sur le site

Les fouilles risquent de durer, au vu de l'émiettement des débris.

MINISTERE DE L’INTERIEUR / FRANCE 2 et FRANCE 3

Les enquêteurs ont ratissé, jeudi 26 mars, le flanc de la montagne sur laquelle s'est écrasé l'Airbus A320 de la compagnie aérienne Germanwings, mardi, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

>> Crash dans les Alpes-de-Haute-Provence : suivez la situation en direct

Les fouilles risquent de durer, au vu de l'émiettement des débris de l'appareil que l'on peut percevoir sur ces dernières images filmées par les équipes du ministère de l'Intérieur, jeudi. Les corps des victimes ont commencé à être rapatriés mercredi, mais le second enregistreur de vol, qui contient les paramètres techniques du vol et de l'avion, n'a pas encore été retrouvé.

Le nombre de victimes allemandes s'élève désormais à 75 morts, selon un porte-parole allemand, ce qui relève ainsi le précédent bilan de 72 victimes allemandes. La catastrophe, provoquée sans doute intentionnellement par le copilote de l'avion, a fait 150 morts.

Les fouilles des débris sur le massif des Trois-Évêchés, en-dessous de la tête de l\'Estrop, dans les Alpes, le 26 mars 2015.
Les fouilles des débris sur le massif des Trois-Évêchés, en-dessous de la tête de l'Estrop, dans les Alpes, le 26 mars 2015. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)