VIDEO. Crash dans les Alpes : les députés observent une minute de silence

Réunis à l'Assemblée nationale pour les questions au gouvernement, les députés et le Premier ministre ont observé une minute de silence en hommage aux victimes de l'accident de l'Airbus A320.

LCP / FRANCE 3

"A ce stade, aucune hypothèse ne peut bien sûr être écartée", a dit le Premier ministre, Manuel Valls, à l'Assemblée nationale, mardi 24 mars, après l'accident de l'Airbus A320 de Germanwings dans les Alpes. Auparavant, les députés et les membres du gouvernement présents dans l'hémicycle avaient observé une minute de silence en hommage aux victimes du crash.

>> Crash dans les Alpes-de-Haute-Provence : suivez la situation en direct

Cent cinquante personnes se trouvaient à bord de l'avion de cette filiale low-cost de la compagnie allemande Lufthansa, dans cette zone très difficile d'accès du sud des Alpes françaises. L'avion, qui effectuait une liaison entre Barcelone et Düsseldorf, transportait 144 passagers et six membres d'équipage.

L'avion s'est écrasé à quelque 1 500 m d'altitude, sous la tête de l'Estrop, dans la vallée de la Blanche, près de Barcelonnette, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

l4Assemblée nationale en session le 17 mars 2015
l4Assemblée nationale en session le 17 mars 2015 (NICOLAS MESSYASZ / SIPA)