VIDEO. Crash dans les Alpes : les familles sous le choc à l'aéroport de Düsseldorf

L'A320 de Germanwings était parti de Barcelone (Espagne) pour rejoindre la ville allemande, mardi, avant de s'écraser dans les Alpes-de-Haute-Provence.

CLAIRE COLINET - FRANCE 2

Les familles des passagers de l'Airbus A320 de Germanwings, qui s'est écrasé mardi 24 mars dans le massif des Trois-Evêchés, entre Digne et Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence), sont prises en charge par la police et par une cellule psychologique de l'aéroport de Düsseldorf (Allemagne). Le vol 4U 9525 de la compagnie allemande low-cost était parti de Barcelone (Espagne) pour rejoindre la ville allemande mardi. L'Airbus transportait 150 personnes : 144 passagers et six membres d'équipage.

>> Crash dans les Alpes-de-Haute-Provence : suivez la situation en direct

"En ces heures sombres, nos pensées vont vers les familles et toutes les personnes qui pourraient avoir perdu la vie", a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, à la presse. Un PC opérationnel est installé dans le hall de l'aéroport de Düsseldorf pour informer les familles. 

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
une cellule psychologique sur l\'aéroport de Düsseldorf (Allemagne), el 24 mars 2015 après le crash dans les Alpes DU VOL 4U 9525 de la compagnie allemande low-cost de Germanwings
une cellule psychologique sur l'aéroport de Düsseldorf (Allemagne), el 24 mars 2015 après le crash dans les Alpes DU VOL 4U 9525 de la compagnie allemande low-cost de Germanwings (FRANK AUGSTEIN / AP / SIPA )