Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Crash dans les Alpes : à quoi servent les deux boîtes noires ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
NICOLAS CHATEAUNEUF - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le journaliste de France 2 Nicolas Chateauneuf nous donnait déjà des explications, le 11 mars 2014 ,sur le Cockpit Voice Recorder (CVR) et le Flight Data Recorder (FDR).

Une des deux boîtes noires a été retrouvée, mardi 24 mars, sur le site de l'accident de l'Airbus A320 de la compagnie allemande Germanwings, dans les Alpes. Endommagé, le Cockpit Voice Recorder (CVR), qui a enregistré tous les sons et conversations de la cabine de pilotage, est arrivé mercredi matin dans les locaux du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), chargé de l'enquête, au Bourget (Seine-Saint-Denis). Les investigateurs espèrent qu'il livrera de premiers éléments pour comprendre les circonstances du crash qui a coûté la vie à 150 personnes.

>> Crash dans les Alpes-de-Haute-Provence : suivez la situation en direct

Mais qu'est-ce qu'une boîte noire ? Pourquoi y en a-t-il deux dans chaque appareil ? Qu'enregistrent-elles ? Le journaliste de France 2 Nicolas Chateauneuf nous donnait déjà des explications le 11 mars 2014, après la disparition du Boeing 777 MH370 de Malaysia Airlines lors d'un vol Kuala Lumpur-Pékin, le 8 mars 2014. Il existe deux types de boîtes noires : l'enregistreur phonique ou Cockpit Voice Recorder (CVR), qui est destiné à enregistrer les conversations dans la cabine de pilotage, et l'enregistreur de paramètres, le Flight Data Recorder (FDR), qui reçoit les données de vol. Celui du vol Germanwings n'était pas encore retrouvé mercredi après-midi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.