Crash de l'A320 : pourquoi précipiter 149 personnes dans sa propre mort ?

Le copilote de l'A320 aurait volontairement actionné les commandes pour faire chuter l'avion. France 3 essaie de comprendre pourquoi, avec l'aide d'un psychiatre.

FRANCE 3

Après les révélations jeudi 26 mars sur la responsabilité du copilote dans le crash de l'A320, la thèse du suicide est désormais envisagée. Pourquoi un homme décide -t-il de se suicider entraînant avec lui 149 personnes ? "L'hypothèse un peu extrême, c'est un état psychotique débutant - parce qu’évidemment, il n'avait pas d'antécédents à priori récents. C'est quelque chose qui émerge tout d'un coup", explique le Pr Antoine Pelissolo, chef de service pôle psychiatrie au CHU Henro-Mondor Créteil.

Absence totale d'émotion

S'agit-il dans ce cas d'un accès délirant complètement soudain et imprévisible ? "Les états psychotiques, c'est souvent un délire un peu confus au départ, qui peut être 'je vais sauver le monde', 'on doit disparaître, passer dans un au-delà', des choses comme ça, qui sont évidemment en dehors de la réalité et qui vont être ensuite exécutées froidement", poursuit le spécialiste. Car selon lui, ce qui frappe dans ce dramatique événement, c'est le calcul et l'absence totale d'émotion dont a fait preuve le copilote.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran montrant les lieux où s\'est crashé l\'Airbus A320 de Germanwings, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 25 mars 2015.
Capture d'écran montrant les lieux où s'est crashé l'Airbus A320 de Germanwings, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 25 mars 2015. (MINISTERE DE L'INTERIEUR )