Crash de l'A320 : Andreas Lubitz n'aurait jamais dû être aux commandes de l'avion

Le copilote de l'A320 de la Germanwings était en arrêt maladie le jour du drame. Une équipe de France 2 revient sur ces nouvelles révélations.

France 2

Andreas Lubitz, le copilote de l'A320 de la Germanwings, faisait l'objet d'un arrêt maladie le jour du crash. Le parquet de Düsseldorf a révélé l'information ce vendredi 27 mars après avoir perquisitionné son domicile et celui de ses parents. "Nous avons trouvé des documents médicaux qui indiquent qu'Andreas Lubitz était malade et qu'il suivait un traitement médical. Dans ses papiers, nous avons aussi trouvé un arrêt de travail déchiré qui concernait également le jour de l'accident. Il l'avait visiblement caché à son employeur", a détaillé le procureur de Düsseldorf.

Une profonde dépression

Le quotidien "Bild" a été le premier ce matin à révéler les antécédents médicaux d'Andreas Lubitz. Selon le journal, le copilote a dû interrompre sa formation il y a six ans en raison d'une profonde dépression. Il serait resté pendant 18 mois sous traitement psychiatrique. Dans son village, certains habitants confirment son état. "Je sais que l'année dernière il a eu un épisode dépressif. Je ne connais pas la raison exacte, je sais juste qu'il s'est passé quelque chose et qu'à cause de ça, il a été suspendu par sa compagnie", déclare David, l'un de ses proches.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pilotes dans un Boeing 787 au-dessus de Mexico, la capitale du Mexique.
Des pilotes dans un Boeing 787 au-dessus de Mexico, la capitale du Mexique. ( MAXPPP)