Cet article date de plus de six ans.

Crash de l'A320 : Jean-Jacques a accueilli des familles de victimes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une semaine après le drame, France 3 a rencontré un restaurateur du Vernet qui, comme quelques dizaines de personnes, a accueilli des familles de victimes.

Il y a une semaine tout juste, le 24 mars, un Airbus A320 de la Germanwings s'écrasait dans les Alpes françaises, entraînant la mort de 150 personnes. Peu après, les familles des victimes ont commencé à venir à proximité des lieux du drame. Au Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), Jean-Jacques a été sollicité pour héberger des familles allemandes et espagnoles endeuillées.

"Je stressais beaucoup parce que je ne savais pas du tout comment ça allait se passer. (...) Je ne savais pas comment j'allais faire pour les réconforter", confie-t-il à France 3. L'homme a mis son appartement à disposition et offert des repas dans son restaurant. Il a dressé une grande table et gardé les rideaux fermés, pour plus d'intimité.

"On essayait de rendre l'atmosphère la plus agréable"

"Certaines personnes restaient sur le côté, fermées sur elles-mêmes. D'autres personnes s'enlaçaient, pleuraient. Nous, de notre côté, on essayait de rendre l'atmosphère la plus agréable possible", se souvient-il.

Plusieurs centaines de personnes ont proposé spontanément leur logement pour héberger les familles meurtries. Quelques dizaines ont accueilli des familles.
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.