Andreas Lubitz, un suspect sans histoire

Le copilote accusé d'être responsable du crash de l'Airbus A320 dans les Alpes mardi 24 mars était un passionné d'aviation sans histoire. 

FRANCE 3

Qu'est-ce qui a poussé le copilote du vol Barcelone-Düsseldorf a faire chuter son avion sur les montagnes des Alpes ? Les débuts de l'enquête pour déterminer les motifs d'Andreas Lubitz pour provoquer ce drame montrent un garçon au profil très classique.
Il a grandi dans la ville de Montabaur, près d'un aérodrome qui lui a donné la passion des avions. Un jeune homme "normal, très sportif", selon le voisinage, et qui faisait partie d'un club d'aviation local où on l'a toujours vu comme quelqu'un de "compétent" et "très joyeux quoique parfois un peu renfermé".

Un possible burnout en 2009

Après avoir fait ses gammes à Phoenix aux États-Unis, il était rentré en Allemagne, et vivait actuellement à Düsseldorf.

Le jeune pilote avait 630 heures de vol depuis qu'il avait rejoint Germanwings en 2013, après avoir été formé à l'école de la Lufthansa. Seul ombre au tableau : il avait cessé sa formation en 2009 pendant six mois, à cause, probablement, d'un burnout.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le copilote de Lufthansa Andreas Lubitz devant le Golden Gate Bridge (Californie), lors d\'un voyage aux Etats-Unis.
Le copilote de Lufthansa Andreas Lubitz devant le Golden Gate Bridge (Californie), lors d'un voyage aux Etats-Unis. ( REX / SIPA )