Andreas Lubitz mentait à ses médecins

De nouvelles révélations sur le copilote à l'origine du crash de l'A320 ont été publiées par le quotidien Bild.

FRANCE 2

Plus d'une semaine après le terrible crash de l'A320, le profil du copilote se précise. Selon le journal Bild, Andreas Lubitz aurait caché à ses médecins qu'il continuait de piloter.

"On savait qu'Andreas Lubittz avait bénéficié de plusieurs arrêts de travail, y compris le jour du crash, mais il avait en effet caché à ses médecins qu'il continuait à travailler", rapporte Amaury Guibert, l'envoyé spécial de France 2 à Berlin.

Un accident de la route

Mais le quotidien ne s'arrête pas là. Il révèle également que "le copilote de la Germanwings s'était vu prescrire un médicament, un anxiolytique, le Lorazepam, qui n'est pas franchement indiqué lorsqu'on pilote un avion", précise aussi le reporter.

Autre révélation : fin 2014, le jeune Allemand a été victime d'un accident de la route. "Un accident de la route suffisamment grave pour qu'il se plaigne ensuite de problèmes de vue, des voiles noirs récurrents", note Amaury Guibert.

Andreas Lubitz pose près du Golden Gate Bridge, en Californie (Etats-Unis), à une date indéterminée.
Andreas Lubitz pose près du Golden Gate Bridge, en Californie (Etats-Unis), à une date indéterminée. ( AFP )