À Villefontaine, la liste des jeunes victimes du directeur se rallonge

Pas moins de neuf familles ont porté plainte contre le directeur d'une école primaire de Villefontaine (Isère), accusé d'avoir agressé sexuellement des fillettes.

FRANCE 3

L'horreur ne fait que prendre de l'ampleur. Après l'annonce de la garde à vue du directeur d'une école primaire de Villefontaine (Isère) mardi pour des viols sur des fillettes de six ans et demi dans l'enceinte de l'établissement, on a appris ce jeudi 26 mars qu'au moins 14 autres enfants auraient subi les agressions sexuelles de l'enseignant.

Une défaillance administrative grave

Les parents sont évidemment consternés de cette nouvelle, et d'apprendre que le directeur avait été condamné en 2008 pour possession d'images pédopornographiques et qu'il avait pu garder son emploi. "Le mec, il a pris six mois de sursis, une mise à l'épreuve, et une obligation de soins, et on l'a laissé dans l'Éducation nationale, dans le corps enseignant. Vous avez vu ça où ?", s'insurge un père de famille.

La ministre concernée, Najat Vallaud-Belkacem, n'a pas encore de réponses pour expliquer comment une personne condamnée a pu conserver son poste. "Dans cette affaire, la question des relations entre l'Éducation nationale et la justice se pose. Nous avons décidé de diligenter ensemble avec Christiane Taubira une inspection conjointe."

Le JT
Les autres sujets du JT