Voyages en avion : quelles précautions prendre ?

Après le crash d'un Boeing 737 en Éthiopie, dimanche 10 mars, les questions autour de la fiabilité de l'appareil affluent. Les précisions du journaliste Frédéric Crotta sur le plateau de France 2.

FRANCE 2

Depuis le crash d'un avion Ethopian Airlines, dimanche 10 mars, qui a coûté la vie à 157 personnes, les interrogations autour de la fiabilité de ce Boeing 737-MAX8 se multiplient. Alors, quand on voyage, peut-on choisir le modèle d'appareil sur lequel on va voler ? "Non. Ce que la plupart des tour-opérateurs vendent, c'est un transport qui permet d'aller d'un point A à un point B, mais ils ne peuvent pas s'engager sur tel ou tel modèle d'avion. Idem pour les compagnies aériennes : quand vous achetez un billet, le type d'appareil est inscrit, mais en cas de problème technique ou de disponibilité, l'avion peut changer", explique le journaliste Frédéric Crotta sur le plateau du 13 Heures.

115 compagnies épinglées par la Commission européenne

A-t-on le droit de refuser de voler sur un certain modèle d'appareil ? "Vous n'avez pas beaucoup de recours possibles. Si vous n'embarquez pas, vous perdez votre billet. En revanche, si un voyagiste vous propose un voyage à bord d'une compagnie figurant sur la liste noire des compagnies jugées dangereuses, il doit vous le signaler au moment de l'achat du billet", indique-t-il. "On peut trouver les listes noires sur internet, sur le site de l'OACI (Organisation de l'aviation civile internationale) ou celui de la DGAC (Direction générale de l'aviation civile). Le plus simple est d'aller sur service-public.fr ou le site 1001crash.com. Ce dernier se base sur la liste établie par la Commission européenne. Selon elle, 115 compagnies de 15 pays ne garantissent pas aux passagers des conditions de sécurité. Elles sont souvent africaines, du Népal ou d'Afghanistan. Ethiopian Airlines ne faisait pas partie de cette liste. C'est une compagnie jugée sérieuse", conclut Frédéric Crotta.

Le JT
Les autres sujets du JT
Avions d\'Ethiopian Airlines à l\'aéroport international Bole d\'Addis-Abeba, en 2017
Avions d'Ethiopian Airlines à l'aéroport international Bole d'Addis-Abeba, en 2017 (WU FANG / IMAGINECHINA / AFP)