Crash du Boeing d'Ethiopian Airlines : une famille française porte plainte contre le constructeur aérien

Une Française qui vit aux États-Unis a décidé de porter l'affaire en justice après la mort de son mari. 

Des hommes se trouvent près de l\'épave de l\'avion qui s\'est crashé le 10 mars dernier en Ethiopie. 
Des hommes se trouvent près de l'épave de l'avion qui s'est crashé le 10 mars dernier en Ethiopie.  (STRINGER / EPA)

La famille française d'une victime du crash du Boeing d'Ethiopian Airlines a déposé plainte lundi 20 mai à Chicago, aux États-Unis, contre le constructeur aéronautique américain, ont annoncé mardi leurs avocats.  

"Défaut de formation des pilotes"

La Française Nadège Dubois-Seex a perdu son mari, Jonathan Seex, un PDG de nationalité suédoise et kényane, lors du crash du vol 302 d'Ethiopian Airlines le 10 mars dernier. Elle attaque Boeing pour "défaut de formation des pilotes aux dangers et aux risques" présentés par l'un des logiciels du Boeing 737 Max, qui a joué un rôle dans la catastrophe. Au total, 157 passagers et membres d'équipage sont morts lors de ce crash. Une autre famille en France, qui a perdu un proche, avait également déposé plainte début avril contre Boeing pour "homicide involontaire".

"La procédure, entamée ce lundi 20 mai devant le tribunal de district américain de Chicago, soutient que Boeing a négligé de correctement former les pilotes aux dangers et aux risques présentés par son nouveau logiciel MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System)", indique le communiqué des avocats. Dans ce document, Nadège Dubois-Seex décrit également son mari comme "un père incroyable pour nos trois enfants et je chérirai à jamais les 25 années que j'ai passées avec lui. Notre famille a perdu son phare et le monde un brillant entrepreneur"

Les dirigeants de Boeing ont reconnu récemment que le logiciel avait pu jouer un rôle dans la catastrophe de mars dernier, et dans celle d'un vol de la compagnie Lion Air, en octobre 2018 en Indonésie. Les deux avions qui se sont écrasés sont des Boeing 737 Max, et sont depuis interdits de vols dans plusieurs pays, dont la France.