Balcons : les normes applicables à ces constructions

La chute d'un balcon a fait quatre morts samedi 15 octobre à Angers (Maine-et-Loire). De nombreuses questions se posent sur cet accident. France 2 s'intéresse à la surveillance de ces constructions.

France 2

Des balcons qui s'effondrent brutalement de plusieurs étages, ce sont des accidents plutôt rares en France. On peut se demander quelles en sont les causes quand ils se produisent. Dans la majorité des cas, comme ici à Bordeaux (Gironde), les balcons présentaient des malfaçons. Aucun blessé heureusement lors de cette chute soudaine il y a un an. Les expertises ont depuis prouvé que l'armature en acier n'était pas suffisante.

Chaque mètre carré doit pouvoir supporter 350 kilos

L'humidité peut aussi dans certains cas fragiliser la solidité des balcons. Concernant les normes de sécurité à respecter, chaque mètre carré doit pouvoir supporter un poids de 350 kilos. Des normes très exigeantes selon ce spécialiste. "350 kilos au mètre carré, cela représente environ cinq personnes sur un espace très réduit. Les normes sont beaucoup plus contraignantes sur un balcon qu'à l'intérieur d'un appartement", explique Marc Guilleminot, ingénieur en travaux. Un balcon de presque huit mètres carrés comme à Angers peut donc en théorie porter 2 800 kilos, l'équivalent de 40 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le balcon du troisième étage s\'est effondré et a entraîné ceux des deux autres niveaux dans sa chute.
Le balcon du troisième étage s'est effondré et a entraîné ceux des deux autres niveaux dans sa chute. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)