Drôme : cinq enfants d'une même famille meurent dans un accident de la route sur l'A7

Cinq enfants sont décédés lundi soir après un accident de la route sur l'A7 à hauteur d'Albon (Drôme). Les quatre autres personnes à bord du véhicule sont gravement blessées. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un accident de voiture a décimé une famille sur l'autoroute A7. La famille était dans un véhicule, retrouvé en feu au bord de l'autoroute à la hauteur d'Albon (Drôme), le 20 juillet 2020. (NATHALIE RODRIGUES / FRANCE-BLEU DRÔME-ARDÈCHE)

Cinq enfants d'une même famille, âgés de 3 à 14 ans, sont décédés lundi 20 juillet, dans la soirée, dans un grave accident de la route sur l'A7, à hauteur d'Albon (Drôme), rapporte lundi 20 juillet France Bleu Drôme Ardèche. Quatre autres personnes, trois adultes et un enfant, également de la même famille, sont gravement blessées. Toutes étaient dans le même véhicule, retrouvé en feu au bord de l'autoroute.

Le véhicule retrouvé sur le toit et en feu 

L'accident s'est produit un peu avant 19 heures dans le sens Sud-Nord à la hauteur d'Albon dans la Drôme. Un véhicule, un Renault Scénic, a été retrouvé sur le toit et en feu dans un champ au bord des voies. Neuf personnes d'une même famille dont six enfants se trouvaient dans ce véhicule prévu pour sept passagers.

Cinq enfants de 3 à 14 ans sont décédés. Trois adultes et un enfant de 7 ans ont réussi à s'extraire du véhicule en flammes. Ils ont été transférés à l'hôpital, a indiqué le procureur de Valence Alex Perrin, précisant que le pronostic vital était engagé pour l'enfant et deux adultes.

La voiture a "manifestement" pris feu

Selon le procureur, le monospace prévu pour sept personnes, de type Renault Grand Scénic, a "manifestement" pris feu, le conducteur en a perdu le contrôle et il est "parti en tonneaux". Les corps des cinq enfants décédés ont été "brûlés à un niveau important", ce qui complique leur identification, a ajouté M. Perrin. "Le brasier était intense", 53 sapeurs-pompiers ont été mobilisés, ainsi que trois hélicoptères, pour cette "opération très éprouvante", a indiqué le préfet de la Drôme.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du sinistre et tenter d'établir s'il y a eu une défaillance technique ou défaut d'entretien. Avant de perdre connaissance, le conducteur a déclaré à des témoins avoir rencontré un problème de freinage, a encore indiqué le procureur de Valence.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et le procureur de la République de la Drôme, Alex Perrin, sur les lieux de l'accident à Albon (Drôme), le 20 juillet 2020. (ALEXANDRE BERTHAUD / FRANCE-BLEU DRÔME-ARDÈCHE)

Gérald Darmanin s'est rendu sur place

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est rendu lundi soir sur place, accompagné du ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. "Cinq enfants décédés dans des conditions particulièrement atroces et un enfant qui lutte pour la vie en ce moment même, on pense à ces familles particulièrement endeuillées", a déclaré le ministre de l'Intérieur avant d'appeler "les Françaises et les Français à faire attention, singulièrement lorsqu'ils ont des enfants à bord."


Emmanuel Macron a lui réagi sur Twitter. "Je partage la douleur immense des proches des victimes", a déclaré le président. "Mes pensées accompagnent aussi les blessés et tous ceux mobilisés à leurs côtés." 

"Mes pensées accompagnent les familles et les proches des victimes", a également réagi le Premier ministre Jean Castex, sur Twitter. "Soutien et solidarité avec nos concitoyens blessés qui luttent pour leur vie. Je salue la mobilisation des services de sécurité et secours et agents de l'État", a-t-il écrit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.