Les passages à niveau, point noir de la sécurité routière

Seize millions de véhicules traversent un passage à niveau quotidiennement. Des chiffres qui prouvent la dangerosité de ces points noirs de la sécurité routière, et ce, malgré les mesures prises ces dernières années.

FRANCE 2

Un TER est entré en collision avec un bus scolaire ce jeudi 14 décembre à Millas (Pyrénées-Orientales). Ce nouveau drame rappelle le terrible accident d'Allinges (Haute-Savoie) en juin 2008. C'est un bus, là aussi, qui avait été percuté par un TER, entrainant la mort de sept enfants. Depuis, la SNCF a entrepris un plan de sécurisation des passages à niveau avec des rétrécissements de circulation, des indications de ralentissement ou encore des doubles feux installés de chaque côté des passages à niveau.

111 collisions en un an

Un plan qui avait été initié par Dominique Bussereau, ministre des Transports de l'époque. Mais malgré tous ces efforts pour sécuriser les passages à niveau, le nombre d'accidents reste stable : 111 collisions avec des trains l'an dernier, qui ont fait 31 morts dans toute la France. Des accidents qui pour la plupart sont des suicides.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran montrant le cycliste polonais arrivant sur le passage à niveau, le 5 novembre 2015 à Opole, dans le sud du pays.
Capture d'écran montrant le cycliste polonais arrivant sur le passage à niveau, le 5 novembre 2015 à Opole, dans le sud du pays. (VWTOURANPOLAND / YOUTUBE)