Accident de Millas : les experts sont divisés

Le 14 décembre 2017, un car scolaire est percuté par un TER au passage à niveau de Millas (Pyrénées-Orientales). Un drame qui coûtera la vie à six collégiens. "Le Parisien" publie, vendredi 5 octobre, le résultat des premières expertises.

FRANCE 2

Erreur humaine ou défaillance technique ? Dix mois après l'accident de bus scolaire qui coûta la vie à six collégiens à Millas (Pyrénées-Orientales), la justice s'interroge toujours. Dans un premier rapport remis au juge et publié par Le Parisien, les experts sont catégoriques : "L'origine de cet accident provient d'un freinage tardif de la conductrice". Le rapport signale que lorsque la conductrice a essayé de freiner, l'autocar était alors trop près de la barrière fermée du passage à niveau. Pour Stéphanie Fruitet, qui a perdu sa fille dans l'accident, le rapport confirme que la conductrice est la principale responsable. "C'était vraiment accablant, il y avait trop de choses pour pas qu'elle passe à travers", explique-t-elle.

D'autres experts se montrent prudents

La conductrice a toujours dit que les barrières n'étaient pas baissées, alors le bus a-t-il percuté ces barrières ? Dans un second rapport remis ces jours-ci, d'autres experts se montrent prudents. Dans les jours prochains, la justice pourrait décider de diligenter des contre-expertises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le passage à niveau, à Millas, le 19 décembre 2017.
Le passage à niveau, à Millas, le 19 décembre 2017. (COR / AFP)