Accident de Millas : des parents de victimes se regroupent en association

Deux mois après la collision mortelle entre un car et un train à Millas (Pyrénées-Orientales), des parents de victimes ont créé mercredi l'association "À la mémoire de nos anges" pour "mieux faire entendre la parole des proches de victimes auprès de l'opinion publique".

La collision entre le bus et le train a fait 6 morts, le 15 décembre 2017.
La collision entre le bus et le train a fait 6 morts, le 15 décembre 2017. (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Des parents de victimes de l'accident de Millas (Pyrénées-Orientales) ont annoncé mercredi 14 février la création de l'association "À la mémoire de nos anges", deux mois après la collision entre un car scolaire et un train, qui a fait six morts. Son objectif est d'aider les victimes d'accidents collectifs et à améliorer leur prise en charge. 

L'association dit vouloir "mieux faire entendre la parole des proches de victimes auprès de l'opinion publique, des pouvoirs publics et de l'ensemble des acteurs chargés de gérer ce type de situation de crise", écrit-elle dans un communiqué. "À la mémoire de nos anges" a également organisé un groupe de parole et diverses manifestations pour ne pas oublier le drame.

La conductrice du car mise en examen

Six adolescents sont morts dans la catastrophe de Millas le 14 décembre dernier, après une collision entre un car scolaire et un TER. Deux témoins, qui se trouvaient en voiture de l'autre côté du passage à niveau, ont affirmé aux gendarmes que les barrières étaient fermées au moment de la collision et que la conductrice du car avait forcé le passage. Cette dernière a été mise en examen le 20 décembre pour "homicide et blessures involontaires". Elle soutient que les barrières du passage à niveau étaient relevées au moment du drame.