DIRECT. Accident de Puisseguin : le village de Petit-Palais prie et marche pour ses morts

Une marche est organisée à 15 heures à Petit-Palais-et-Cornemps, après une prière à 11 heures.

Un homme s\'agenouille devant le panneau annonçant la marche en hommage aux victimes de l\'accident de car de Puisseguin, le 23 octobre 2015 à Petit-Palais (Gironde).
Un homme s'agenouille devant le panneau annonçant la marche en hommage aux victimes de l'accident de car de Puisseguin, le 23 octobre 2015 à Petit-Palais (Gironde). (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)
Ce qu'il faut savoir

C'est le temps des prières et des marches de recueillement. Les communes girondines endeuillées par le plus meurtrier accident de la route en France depuis 33 ans rendent hommage dimanche 25 octobre aux 43 morts de l'accident de Puisseguin.

Une prière à 11 heures. A Petit-Palais-et-Cornemps, la commune la plus touchée par la catastrophe, un temps de prières est organisé dans l'église du village, à l'initiative du club des chasseurs, auquel appartenaient de nombreuses victimes. "Ce ne sera pas une messe, plutôt un moment de recueillement", a indiqué l'abbé Laurent Dubosc.

Une marche à 15 heures. Quelques heures plus tard, les habitants de cette commune sont invités à une marche en "hommage aux 43 victimes", annonce une affiche posée sur le trottoir.

Au total, 24 corps calcinés ont déjà été extraits des carcasses et transférés vers l'Institut médico-légal de Bordeaux, selon les derniers chiffres donnés dimanche matin.

 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PUISSEGUIN

20h46 : Près de 5000 personnes ont participé cet après-midi à une marche blanche à Petit-Palais (GIRONDE), en hommage aux 43 victimes de l'accident de Puisseguin. En tête de cortège, les familles des disparus.

(FRANCE 2)

18h14 : Des hommages aux 43 victimes de cet accident étaient organisés cet après-midi à Petit-Palais (Gironde). Une partie des victimes étaient originaires de ce village, précise France 2.

(FRANCE 2)

18h08 : Les experts ignoraient jusqu'ici s'il y avait 41 ou 42 passagers dans l'autocar qui a pris feu lors de l'accident à Puisseguin. En comptant le conducteur du poids-lourd et son fils, le bilan définitif est de 43 morts.

18h06 : Le bilan définitif de l'accident à Puisseguin est de 43 morts, selon les gendarmes.

16h25 : Bonjour @Tino80. Mon collègue Nicolas Enault a justement réalisé une carte du lieu où s'est produit la collision meurtrière entre un car et un poids lourd.

(FRANCETV INFO)

16h24 : Pouvez-vous nous situer exactement où a eu lieu l'accident en Gironde?

16h19 : Les experts ont reconstitué le scénario de l'accident à Puisseguin pour comprendre les raisons de l'embrasement des véhicules. Selon les premiers éléments, le camion était en travers de la route au moment de l'impact.

(FRANCE 2)

13h40 : Quelques prières, avant la marche de l'après-midi. Les habitants de Petit-Palais-et-Cornemps (Gironde) se sont recueillis dans l'église du village à la mémoire des 43 victimes. France 2 était sur place.

(FRANCE 2)

12h53 : Des affiches donnant le lieu de rendez-vous de la marche ont été installées dans la ville.

12h46 : Plusieurs responsables politiques se rendront à la marche silencieuse en hommage aux victimes dans le village de Petit-Palais, à 15 heures. Parmi eux, la députée socialiste de Gironde Michèle Delaunay et la première adjointe au maire de Libourne (Gironde).

12h13 : "Il n'y a pas de communes où le nombre de tués est sensiblement supérieur aux autres communes".

Le préfet d'Aquitaine vient de donner des précisions sur la résidence des 43 victimes de l'accident de la route de Puisseguin, démentant ainsi l'information selon laquelle une majorité des victimes sont originaires du village de Petit-Palais. Il a rappelé que "plusieurs communes sont concernées."

11h30 : Terrassés par la douleur, le père et la compagne de Cyril Aleixandre, chauffeur du camion mort dans l'accident ont dit quelques mots à France 2 hier. "Avant de dire que le chauffeur est en tort, il faut savoir réellement la cause de cet accident", rappelle sa compagne.

(FRANCE 2)

11h33 : "Je suis anéanti et je tente de faire front comme je peux." Gérard, 61 ans, a perdu sa compagne dans l'accident de car de Puisseguin. Maryse Renaud avait 55 ans et était boulangère itinérante. "Elle est partie en toute confiance avec ses amies du club. Je la revois encore ce matin-là me disant : 'Je ramènerai une bouteille de vin de Jurançon'. Nous devions dîner samedi avec des amis, l'occasion d'un bon moment", confie le mari endeuillé au Parisien.

10h43 : En Gironde, l'heure est aux prières et au recueillement, après le tragique accident de Puisseguin. A 11 heures, un temps de prières est organisé dans l'église de Petit-Palais-et-Cornemps, village d'où étaient originaires une majorité des 43 victimes. Une marche est aussi programmée à 15 heures. Ces événements seront à suivre dans notre direct.




(JEAN-PIERRE MULLER / AFP)