Cet article date de plus de six ans.

Collision à Puisseguin : deux communes sous le choc

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Collision à Puisseguin : deux communes sous le choc
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Puisseguin et Petit-Palais-et-Cornemps sont sous le choc après le drame qui a coûté la vie à 43 personnes.

Une chapelle ardente a été installée à Puisseguin en Gironde ce vendredi 23 octobre après la terrible collision entre un autocar et un camion qui a fait 43 morts.
À Petit-Palais-et-Cornemps, une petite commune de 750 âmes, 28 habitants ont péri dans l'accident, et c'est tout le village qui est en deuil. Les mots sont durs à sortir. Ceux qui sont partis représentaient toute une génération, ils étaient la mémoire de la ville. "C'est atroce, on a perdu nos aînés, nos racines", déplore une habitante au micro de France 3.

Une cellule psychologique mise en place

À huit kilomètres de là, à Puisseguin, non loin du lieu de l'accident, les visages sont fermés parmi les familles venues chercher des informations. "J'ai ma maman qui était dans le bus avec deux de mes tantes et mon beau-père", confie une proche de victimes. Une cellule psychologique a été mise en place au sein de l'école du village. Les corps des victimes sont encore sur les lieux de l'accident pour les besoins de l'enquête. Les familles devront attendre plusieurs jours avant de pouvoir organiser des obsèques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.