Collision à Puisseguin : comment cet accident est-il devenu le plus meurtrier en France depuis 33 ans ?

Les gendarmes sont à pied d'oeuvre sur place pour tenter de reconstituer le scénario du drame. Une équipe de France 2 fait le point sur l'enquête.

L'enquête sur la collision entre un poids lourd et un autocar qui a fait 43 victimes à Puisseguin vendredi 23 octobre se poursuit. Cet accident est le plus meurtrier en France depuis 33 ans. Les gendarmes reconstituent le scénario pour comprendre les raisons de l'embrasement. Selon les premiers éléments, le camion était en portefeuille, en travers de la route au moment de l'impact. Ses réservoirs sur le flanc ont donc été percutés par l'autocar. Il se pourrait que ce soit la raison de l'embrasement.

Les enquêteurs relèvent les traces de freinage. Ils ont aussi récupéré les enregistrements de bord des deux véhicules, mais ces boîtes noires sont carbonisées.

Une route dangereuse ?

Selon certains habitants du secteur, cette route est dangereuse. Ils décrivent la D17 comme sinueuse, étroite, particulièrement dans le virage où s'est produit l'accident. Vendredi matin, l'adhérence était réduite, la chaussée un peu humide, mais il n'y avait eu aucune collision enregistrée ces cinq dernières années. Le revêtement avait même été refait il y a quatre ans.
L'enquête se penche aussi sur le profil des chauffeurs. Selon leurs entourages, ils seraient deux professionnels expérimentés au volant de véhicules récemment contrôlés. Le chauffeur du camion, Cyril Aleixandre avait son permis poids-lourd depuis 12 ans. Le chauffeur de l'autocar, rescapé de l'accident, a lui déjà été entendu par les gendarmes.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur les lieux de l\'accident entre un car et un camion, à Puisseguin (Gironde), le 24 octobre 2015.
Sur les lieux de l'accident entre un car et un camion, à Puisseguin (Gironde), le 24 octobre 2015. (MEHDI FEDOUACH / AFP)