Accident à Puisseguin : des pertes brutales pour les proches des victimes

Depuis l'accident en Gironde, les familles des 43 victimes sont entourées. Une fois les hommages passés, il va falloir faire face pour eux à la douleur de la perte.

FRANCE 3

Les familles des victimes de l'accident à Puisseguin (Gironde) attendent l'identification et le retour des corps. Un moment essentiel et douloureux que les psychologues du Samu devront accompagner. "On n'est pas du tout dans le contexte d'un décès habituel. Je crois que pour une bonne partie, les corps ne seront malheureusement pas reconnaissables, donc ça ajoutera de la difficulté. Il faudra compenser tout cela par de la parole, par de l'écoute, par un espace protecteur", explique le Pr Didier Cremniter, des cellules d'urgence médico-psychologique du Samu.
Dans quelques semaines, les obsèques passées, les hommages terminés, les familles se retrouveront seules avec leurs douleurs.

Ne pas s'enfermer

"Notre conseil, c'est de leur dire 'rassemblez-vous, vous formez maintenant une communauté de destins unis malheureusement par un drame, mais ne restez pas isolé'", ajoute Stéphane Gicquel, de la Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs.
Bien au-delà des drames personnels, la catastrophe a touché des villages entiers. Petit-Palais est le plus touché avec 28 disparitions pour 750 habitants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme allume des bougies à la mémoire des victimes de l\'accident de Puisseguin, le 24 octobre 2015 à Petit-Palais-et-Cornemps (Gironde).
Une femme allume des bougies à la mémoire des victimes de l'accident de Puisseguin, le 24 octobre 2015 à Petit-Palais-et-Cornemps (Gironde). (THIBAULT CAMUS / AP / SIPA)