Cet article date de plus de cinq ans.

Accident à Puisseguin : comment le car a-t-il pu brûler si vite ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Accident à Puisseguin : comment le car a-t-il pu brûler si vite ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le véhicule était récent, avec le moteur à l'arrière. Le réservoir était lui à l'avant, mais placé de manière à ne pas recevoir les chocs frontaux.

Après l'accident dramatique entre un bus et un camion, qui a coûté la vie à 43 personnes le 23 octobre, les questions sont nombreuses.
Le bus s’est embrasé, mais pourquoi le feu se déclare-t-il ? Lors d'un accident, le choc est souvent très violent. La puissance de l'impact peut entraîner le départ de l'incendie au niveau des batteries du moteur à l'avant du véhicule. C'est une hypothèse.

Le carburant ne serait pas en cause

Les autocars roulent au gazole, mais les moteurs sont toujours situés à l'arrière loin du réservoir qui se trouve à l'avant. Selon un autocariste, "compte tenu des normes en vigueur, le gazole ne présente pas du tout un risque". Selon lui, il ne peut provoquer d'incendie. Il est seulement inflammable au-delà de 450 degrés sur un temps assez long.
Pourquoi l'incendie a-t-il été si rapide ? Là encore la question demeure. L'enquête risque d'être longue pour apporter toutes les explications.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.