Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Accident de Brétigny : "Je ne serai plus jamais à l'aise dans un train", dit un rescapé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
AMBROISE DUCHE, MATHIEU DREUJOU / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Manou N'Diaye reste traumatisé, un an après le drame. "J'ai vraiment pensé que c'était ma fin", raconte-t-il.

Un an après la catastrophe ferroviaire de Brétigny (Essonne), Manou N'Diaye, un rescapé, est toujours traumatisé. Son plus proche voisin dans le train est mort. "J'ai vraiment pensé que c'était ma fin", raconte-t-il.

Maintenant, il veille à se placer près d'un marteau brise-glace

Manou N'Diaye éprouve encore des difficultés à monter dans une rame. Récemment, submergé par l'angoisse, il a fait un malaise dans un wagon : "J'ai senti que mon cœur se serrait et que mon cœur battait de plus en plus fort. Je ne serai plus jamais à l'aise dans un train", dit-il.

Depuis le drame, il prend des précautions qu'il ne prenait pas avant : il s'éloigne de la bordure du quai lorsqu'un train approche. Pour choisir sa place, il veille à se placer près de la sortie, et à proximité d'un marteau brise-glace. "En cas de déraillement, je peux me dire que je peux sortir du train facilement", explique-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accident de train à Brétigny

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.