Facture énergétique : sérieuses économies dans un village d'Alpes-Maritimes

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 05/11/2013Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

En cas de grosse pluie ou de fonte des neiges, le débit augmente et les factures baissent.

Chauffage, écrans, lampes, réfrigérateur. Les sources de consommation d'électricité ne manquent pas dans ce restaurant. Mais Maud David, la gérante, constate que sa facture est moins élevée que dans les autres villages de la région.

Depuis que je suis installée ici, ma note d'électricité a baissé de 25 à 30 %.

Même impression chez Prosper Magliani, entre la facture de sa maison à Roquebillière et sa quittance EDF de son appartement sur la côte, il observe une différence de 7 %.

C'est moins cher.

Si les habitants de Roquebillière sont des privilégiés pour le courant c'est grâce à la Vésubie, la rivière qui alimente la centrale hydraulique.

L'eau arrive ici par la conduite, elle passe par une turbine qui projette l'eau et produit de l'électricité via l'alternateur.

Ces derniers mois, en raison de la météo humide de l'an dernier, la production a augmenté.

Il suffit qu'il y ait un peu plus de neige durant l'hiver, et cela influe sur la production d'électricité.

La centrale produit plus que le village ne consomme. Elle revend donc le surplus à EDF. Au 1erjanvier, la régie gèlera ses tarifs pour 2 ans et proposera une réduction de 30 % sur le prix de l'abonnement.

Cela représente une économie de 30 à 150 E par an et par famille.

La commune recevra 140.000 euros de la régie d'électricité pour financer en partie sa nouvelle maison de santé.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==