Vidéo Euro 2021 : les Bleus "s'engagent de leur propre gré", contre le racisme, en mettant le genou à terre avant France-Allemagne, souligne la ministre des Sports

Publié
Article rédigé par
Radio France

Roxana Maracineanu assure sur franceinfo que désormais "les instances sportives s'engagent" contre le racisme.

En choisissant de mettre le genou à terre avant leur premier match de l'Euro, "les joueurs s'engagent de leur propre gré, personne ne les a utilisés ou ne les oblige à faire ça", a déclaré mardi 15 juin sur franceinfo Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports. Le capitaine de l'équipe de France de football Hugo Lloris a annoncé en conférence de presse que les Bleus allaient faire ce geste ce mardi soir.

La ministre salue le fait que plusieurs équipes agissent ainsi en soutien au mouvement 'Black Lives matter' depuis le début de la compétition, "c'est justement suffisamment rare pour être souligné. C'est un engagement personnel qu'ils souhaitent montrer aujourd'hui, on a besoin aujourd'hui de l'engagement des sportifs". Les footballeurs ont la possibilité d'aller plus loin et de "prendre position, prendre la parole sur ces sujets en dehors des matchs, en dehors des compétitions parce que les joueurs sont un véritable média aussi", ajoute-t-elle, soulignant le fait que "le racisme doit être éradiqué dans le sport, mais surtout dans la société."

"Maintenant, les instances s'engagent", assure la ministre

Roxana Maracineanu assure que désormais "les instances sportives s'engagent" contre le racisme, même si "jusqu'à maintenant elles se taisaient un peu sur ces thématiques. On vient d'inscrire dans la loi pour les principes de la République l'engagement du mouvement sportif aux côtés de l'Etat pour lutter contre ce fléau", poursuit la ministre. Elle assure que la lutte contre le racisme est l'une de ses priorités et qu'on "a besoin du mouvement sportif, de l'engagement des instances, des réglementations, des sanctions lorsque c'est nécessaire et puis aussi de la sensibilisation, de la prévention, de la formation des éducateurs sportifs et des bénévoles qui sont aujourd'hui dans le sport."

Faut-il arrêter un match dès qu'une insulte raciste est prononcée ? "Bien sûr, c'est important de marquer le coup, même sur des chants à connotation homophobe", répond Roxana Maracineanu. Elle souligne que ces phénomènes "ne se passent pas que dans le sport et dans le football. Mais l'outil du sport est un formidable outil pour parler de ce qui se passe dans la société et éduquer les jeunes enfants, les adultes également qui encadrent le sport."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.