Italie-Angleterre : public anglais, défense hermétique et classement des buteurs... Les clés de la finale de l'Euro 2021

L'Angleterre dispute la finale de l'Euro pour la première fois de son histoire face à l'Italie, déjà sacrée en 1968, dimanche à Londres. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
L'Italie de Lorenzo Insigne affronte l'Angleterre de Harry Kane en finale de l'Euro 2021. (FRANK AUGSTEIN / AFP)

Cinquante-trois ans après sa première victoire à l'Euro, l'Italie va tenter de conquérir un deuxième sacre européen face à l'Angleterre, qui court toujours après un premier triomphe dans la compétition. Dans un stade de Wembley acquis à la cause des Three Lions, les hommes de Roberto Mancini vont devoir retrouver leur entrain de la phase de poules s'ils veulent bousculer le système défensif installé par Gareth Southgate

Les Anglais pourront compter sur leurs supporters 

Le stade de Wembley accueillera 60 000 spectateurs pour la finale, mais en raison des conditions sanitaires drastiques pour entrer sur le sol britannique, très peu d'Italiens seront présents en tribunes. Un accord entre la Fédération italienne de football et les autorités britanniques a tout de même été trouvé pour permettre à 1000 supporters de la Nazionale de faire l'aller-retour pour la finale. Ils ne seront présents que douze heures sur le sol britannique, utiliseront des transports dédiés et seront placés dans un secteur spécifique du stade.

Hormis ce millier de fans, seuls les Italiens résidant au Royaume-Uni, ou bien ceux qui se sont soumis à un isolement de cinq jours à leur arrivée sur le territoire anglais, pourront se rendre à Wembley. 6400 billets leur ont été attribués. Les Anglais auront donc le privilège d'évoluer une nouvelle fois à domicile, devant leur public, pour la sixième fois de l'Euro, alors qu'ils n'ont voyagé qu'à une seule reprise, à Rome, en quarts de finale. 

Une machine à tirer face à une défense résistante 

La Squadra Azzurra tente énormément sa chance face aux cages adverses depuis le début de l'Euro. Les Italiens ont tiré à 108 reprises en six matches, alors que l'Angleterre n'a tiré que 58 fois. Toutefois, les hommes de Gareth Southgate sont plus efficaces : ils n'ont marqué que deux buts de moins que leurs adversaires (10 à 12), qui ont peut-être tendance à précipiter leurs tirs.

Les Three Lions étaient timides au début de l'Euro, avec seulement deux buts inscrits en phase de poules mais ils ont haussé le rythme en infligeant un 4-0 à l'Ukraine en quarts de finale. Mais si Ciro Immobile ne joue pas à son meilleur niveau côté italien, Jordan Pickford devrait avoir du travail face à Lorenzo Insigne et Federico Chiesa. Le portier anglais, bien protégé par sa défense centrale, n'a encaissé qu'un seul but depuis le début de l'Euro. Il faut dire que Gareth Southgate n'aligne que peu de joueurs à vocation offensive, même si ses latéraux montent beaucoup, à l'image de Luke Shaw, auteur de trois passes décisives. 

L'Italie est-elle capable de reprendre le contrôle du jeu ?

Depuis le début de l'Euro, le milieu de terrain italien a affiché un très haut niveau, avec notamment un bon Marco Verratti, qui est le joueur qui a disputé le plus de duels, et un très bon Jorginho, troisième meilleur récupérateur de la compétition (40 ballons gagnés).

Mais après une phase de groupes séduisante, l'Italie s'est montrée moins flamboyante contre l'Autriche en huitièmes de finale, puis contre l'Espagne en demi-finales. Habitués à avoir la possession, les Italiens ont été bousculés par la Roja qui a mis le pied sur le ballon. La Squadra Azzurra a un temps retrouvé son système défensif du catenaccio qui lui a permis de tenir pour se qualifier. En finale, ils devront écarter une autre équipe habituée à avoir la possession du ballon : l'Angleterre. 

Harry Kane pourrait-il finir meilleur buteur de l'Euro ?

Muet en phase de poules, Harry Kane a retrouvé le chemin des filets en huitièmes de finale contre l'Allemagne. Un déclic pour l'attaquant de Tottenham, qui a ensuite inscrit trois buts supplémentaires. Avec quatre réalisations au compteur, il se classe derrière Cristiano Ronaldo (cinq buts) et Patrik Schick (cinq buts) au classement des buteurs. Le Portugais a également délivré une passe décisive. Si Kane veut les dépasser, il devra donc inscrire au moins deux buts, ou bien un but et deux passes décisives. 

Mais il n'est pas le seul danger à museler pour l'Italie. Son compère en attaque, Raheem Sterling pourrait faire tourner les têtes des Azzuri. Auteur des trois premiers buts des Three Lions dans cet Euro, il est aussi le meilleur dribbleur de la compétition, avec 18 dribbles réussis. Face à eux dans les cages italiennes, Gianluigi Donnarumma devra retrouver la même sérénité que lors des phases de poules alors qu'il a encaissé un but lors de chacun des matchs à élimination directe. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.