France-Portugal : Benzema libéré, Pogba essentiel, Koundé introverti... Les notes des Bleus

De Hugo Lloris à Karim Benzema, retour sur les performances des joueurs de l'équipe de France contre le Portugal, mercredi soir à Budapest (2-2).

Article rédigé par
De notre envoyé spécial à Budapest - Andréa La Perna - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Paul Pogba contre le Portugal, le 23 juin 2021.  (FRANCK FIFE / POOL / AFP)

Déjà qualifiée pour les huitièmes de finale, l'équipe de France visait la première place du groupe F contre le Portugal, mercredi 23 juin à Budapest. Les Bleus l'ont obtenue grâce à un match nul (2-2), portés par un Karim Benzema capable de regarder Cristiano Ronaldo les yeux dans les yeux. Longtemps sur courant alternatif, les Bleus se sont réveillés au bon moment puis ont réussi à préserver un score avantageux.

Hugo Lloris : 3/10

On attend généralement d'un capitaine qu'il donne le ton. Pour le coup, Hugo Lloris a plombé son équipe à cause d'une sortie complètement manquée face à Danilo Pereira. Le visage du milieu portugais a dégusté l'avant-bras du gardien français, qui s'en est tiré à bon compte avec un simple carton jaune (28e). Puis, il a été pris à contre-pied sur les deux penalties de Cristiano Ronaldo, impuissant (30e, 60e).

Jules Koundé : 3/10

Il était la grande nouveauté du onze de Didier Deschamps. Pour sa première titularisation en équipe de France, le jeune défenseur du FC Séville a paru complexé et timide dans ses duels. Ses montées dans le couloir droit n'ont jamais convaincu, même s'il y a eu du mieux en deuxième période. Fautif en laissant traîner son bras, il a offert le deuxième penalty à Cristiano Ronaldo. Dommage, car il y avait des points à prendre après les performances décevantes du titulaire habituel à ce poste, Benjamin Pavard.

Raphaël Varane : 4,5/10

Difficile d'apprécier la performance de Raphaël Varane huit jours après sa prestation éclatante contre l'Allemagne. Celui qui doit être le patron de l'arrière-garde des Bleus a parfois fait les mauvais choix. Sa remise de la tête pour Cristiano Ronaldo sur un centre anodin, au lieu d'assurer avec son gardien, a failli se payer cher (20e). 

Presnel Kimpembe : 6/10

Pour la deuxième rencontre d'affilée, Presnel Kimpembe s'est montré plus solide que son compère de la charnière centrale. Son intervention autoritaire sur Cristiano Ronaldo à la 72e minute est le symbole de son abnégation à toute épreuve. À part une relance manquée en fin de première période, le défenseur parisien ne s'est pas fait remarquer négativement.

Lucas Hernandez : 4/10

Avait-il déjà été aussi décevant, voire décevant tout court en équipe de France ? Lucas Hernandez s'est montré à la peine sur son côté gauche, malmené par les appels de Nelson Semedo. Averti à la 37e, il n'est pas passé loin du rouge en coupant une contre-attaque adverse par obstruction cinq minutes plus tard. À la pause, il a été remplacé – "pour un petit problème" selon Didier Deschamps – par Lucas Digne, pour une apparition express de cinq minutes et une sortie sur blessure. C'est finalement Adrien Rabiot (6) qui a occupé le poste de latéral gauche pendant les 40 dernières minutes, Un choix surprenant de Didier Deschamps qui s'est avéré convaincant.

Paul Pogba : 6,5/10

Sans être aussi irréprochable que face à l'Allemagne, Paul Pogba a fait énormément de bien à l'équipe de France en phase offensive mercredi soir. C'est simple, les deux buts marqués par les Bleus ont été créés à partir de ces passes léchées dans le dos de la défense adverse dont il a le secret, permettant à Mbappé de provoquer le penalty (44e) et à Benzema de marquer son deuxième but (47e). Il n'est par ailleurs pas loin de marquer l'un des buts du tournoi grâce à une frappe enroulée de l'extérieur de la surface obligeant Rui Patricio à effectuer un arrêt phénoménal (68e). Sa créativité fera volontiers oublier son début de match compliqué, malmené par Renato Sanches et bougé au duel par Danilo Pereira.

N'Golo Kanté : 5/10

Il y a des matchs où N'Golo Kanté semble partout sur le terrain, et puis il y avait mercredi soir. S'il n'est pas passé à côté de son match, le récent vainqueur de la Ligue des champions, souvent légèrement en retard dans ses interventions, a paru émoussé. Assez loin de ses standards.

Corentin Tolisso : 4,5/10

Titulaire dans un rôle de milieu droit, Corentin Tolisso n'a pas apporté ce qui avait manqué aux Bleus contre la Hongrie. Sans être catastrophique, le milieu du Bayern Munich n'a pas brillé par ses projections vers l'avant. Il faut dire que son association sur le côté avec le novice Jules Koundé, lui aussi éloigné de son poste de prédilection, n'a pas aidé. Remplacé à la 67e minute par un Kingsley Coman remuant.

Antoine Griezmann : 5/10

Dans la lignée de ses deux premiers matchs à l'Euro 2021, Antoine Griezmann s'est montré plus utile par son agressivité et ses efforts défensifs (4 tacles réussis, record du match) que dans sa capacité à jouer les chefs d'orchestre. Pourtant, il avait été replacé dans l'axe, sa zone de prédilection, ce qui devait lui permettre de mieux s'exprimer. Remplacé par Moussa Sissoko à la 87e.

Kylian Mbappé : 5,5/10

En première période, la décision ne semblait pouvoir se faire que par lui. Trouvé dans le dos de la défense par Paul Pogba, il a d'abord poussé Rui Patricio à une jolie parade (16e) avant d'obtenir le penalty du 1-1 (44e) en passant devant Nelson Semedo. Mais l'attaquant du Paris Saint-Germain est apparu de moins en moins efficace techniquement et de moins en moins capable de répéter les efforts défensifs au fil du match.

Karim Benzema : 7/10

Son premier but était attendu depuis son retour avec les Bleus le 2 juin dernier. Karim Benzema a enfin trouvé le chemin des filets, pour la première fois en sélection depuis le 8 octobre 2015. Pour l'occasion, il y est même allé de son doublé, marquant sur penalty (45e) puis d'une frappe croisée millimétrée après avoir été trouvé lancé dans la surface (47e). Un joli moyen de se libérer après un début de match et une première partie de tournoi poussifs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.