Euro 2024 : encore décevante, l'Angleterre tenue en échec par le Danemark

Malgré une ouverture du score précoce, les Anglais n'ont pas réussi à s'imposer face à des Danois dominateurs, jeudi.
Article rédigé par Adrien Hémard Dohain
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Jude Bellingham au milieu de trois Danois lors d'Angleterre-Danemark à l'Euro, le 20 juin 2024, à Francfort. (AFP)

Un costume de favori trop grand pour l'Angleterre ? Après deux matchs dans cet Euro 2024, les Anglais sont pour le moment loin du niveau auquel on les annonçait au début de la compétition. Une impression confirmée par une nouvelle prestation terne, jeudi 20 juin, face au Danemark. Harry Kane avait pourtant idéalement lancé l'après-midi des Three Lions, mais les Danois ont fini par logiquement égaliser (1-1).

Après sa victoire poussive face à la Serbie au premier match, l'Angleterre a une nouvelle fois peiné dans le jeu, et affiché un visage tout sauf reluisant sur la pelouse de Francfort. En assurant le match nul, les Anglais ont toutefois limité la casse, et fait un pas vers les huitièmes de finale, avec désormais quatre points au compteur en tête du groupe C, contre deux points pour le Danemark et la Slovénie, et un point pour la Serbie (prochain adversaire des Anglais).

Bellingham fantomatique

Involontairement, le Danemark avait pourtant bien aidé l'Angleterre, sur une erreur défensive immédiatement sanctionnée par Harry Kane, à l'issue d'un coup de billard dans la surface après un centre de Kyle Walker (1-0, 18e). Une ouverture du score qui venait récompenser un bon début de match anglais, mais le soufflet est très vite retombé. Ce qui a permis aux Danois d'égaliser sur une frappe lointaine de Morten Hjulmand (1-1, 36e).

Sans idée ballon au pied, et incapable d'imprimer le moindre rythme dans ce match, l'Angleterre s'en est remise aux rares éclaircies signées Phil Foden, qui a notamment touché le poteau (56e). Fantomatiques, Jude Bellingham et Bukayo Saka ont totalement raté leur rendez-vous, tandis que les Danois ont eux fait preuve d'envie, mais manqué de précision, à l'image de Pierre-Emile Höjbjerg, sur deux frappes lointaines (73e, 85e).

Déjà tenu en échec lors de leur entrée en lice par la Slovénie (1-1), le Danemark continue d'avancer au ralenti dans ce groupe C, avec deux points en autant de matchs, avant de jouer sa qualification face à la Serbie, mardi. Première du groupe avec quatre points, l'Angleterre devra elle confirmer sa première place face aux surprenants Slovènes, passés tout proches de la victoire face à la Serbie (1-1), plus tôt dans l'après-midi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.