Euro 2021 : face à l'Allemagne, "la France peut s'attendre à un combat physique", prévoit Jérôme Alonzo

Ce match France-Allemagne, "c'est le premier vrai choc" de l'Euro pour le consultant football de franceinfo.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Jérôme Alonzo en 2018. (LIONEL VADAM  / MAXPPP)

La rencontre France-Allemagne qui se dispute mardi 15 juin à Munich, "est le premier vrai choc" de l'Euro 2021, a assuré ce mardi sur franceinfo Jérôme Alonzo, consultant football de franceinfo. L'ombre de 1982 à Séville, où l'Allemagne a battu la France, plane toujours lors des confrontations entre les deux pays, sauf qu'aujourd'hui "la France est un pays de football qui gagne et qui bat souvent l'Allemagne", rappelle-t-il. Mais il faut s'attendre "à un combat physique", prévient-il.

franceinfo : Est-ce la première grande rencontre de la compétition ?

Jérôme Alonzo : C'est le premier vrai choc. Encore qu’on a eu déjà de beaux matchs. Cet Euro a eu du mal à démarrer, mais les Pays-Bas l'ont lancé magnifiquement dimanche soir. Aujourd'hui, on a un match qui vaut déjà très, très cher, vu le contexte actuel autour l'équipe de France. C'est une entrée en compétition qui vaut déjà très cher.

Depuis Séville 1982, les France-Allemagne ont une saveur particulière ?

Évidemment. Le match de Séville, c'est ma première émotion footballistique. J'avais 10 ans. Je me rappelle parfaitement où j'étais, avec qui j'étais, en famille à Perpignan pendant les vacances. C'était un souvenir merveilleux. C'est un des matchs qui m'a donné envie de faire ce métier-là. Et c'est un des matchs qui m'a fait aussi prendre conscience qu'à jamais pour moi, les France-Allemagne seraient des matchs différents. Et ce soir ne fera pas exception à la règle.

Mais aujourd'hui, la France est favorite. Cela change tout ?

En 82,  la France du foot ne gagnait pas. Nous étions des perdants magnifiques. C'est vrai que cette équipe de France à l'époque nous faisait rêver, mais elle n'avait pas de titre majeur. Aujourd'hui, ça a changé. Aujourd'hui, la France gagne au moins autant que l'Allemagne. Les joueurs jouent dans les plus grands clubs allemands aussi. On a beaucoup de joueurs français qui jouent au Bayern Munich, par exemple. Donc tout s'est rééquilibré. Aujourd'hui, la France est un pays de football qui gagne et qui bat souvent l'Allemagne. Tout est remis à zéro.

Le défenseur allemand Antonio Rüdiger a déclaré qu'il fallait "être sale" contre les Bleus. Faut-il s'attendre à un combat physique ?

Il a donné le coup d'envoi un peu avant le match. C'est de bonne guerre. Antonio Rüdiger est un joueur qui joue effectivement très dur. Il est connu pour ça. Il a d'ailleurs été extrêmement dur avec Benjamin Pavard il y a quelques années, lors d'un France-Allemagne. Mais on le connaît. Il est comme ça, il est cash. Effectivement, la France peut s'attendre à un combat physique. Sur ce terrain-là, c'est vrai qu'on n'est pas les meilleurs du monde, mais il faudra savoir amener le match ailleurs. Chacun jouera sa partition, et ce soit effectivement, la France et l'Allemagne sont deux équipes qui ont des qualités complètement différentes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.