Euro 2021 : blessures, cartons, Benzema débloqué... Une nouvelle compétition commence pour les Bleus

L'équipe de France abordera lundi les huitièmes de finale de l'Euro face à la Suisse en confiance mais devra régler certains détails pour trouver des certitudes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'équipe de France avant de jouer le Portugal pendant l'Euro 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

Une nouvelle compétition s'ouvre pour l'équipe de France avec la fin des matchs de poules et le début des huitièmes de finale. Plusieurs paramètres vont changer la donne pour Didier Deschamps et ses joueurs.

Plus le droit à l’erreur

Comme l’a résumé Paul Pogba : "Maintenant c’est 'in and out'. Une défaite et c’est fini." Finis les poules et les matchs de rattrapage en cas de couac, place aux rencontres à élimination directe. Depuis l’arrivée de Didier Deschamps à la tête des Bleus, la France tire son épingle du jeu quand il s’agit de maîtriser ses nerfs, là où ça compte le plus. Depuis le quart de finale perdu contre l’Allemagne en 2014, les Bleus comptent sept victoires dans les matchs couperets - pour une seule défaite en finale de l’Euro contre le Portugal. Un vécu qui devrait aider les Français à retrouver des couleurs et une solidité qui leur fait défaut depuis le début de l’Euro. Ça commence dès lundi 28 juin par la Suisse, en huitièmes de finale.

Pénurie de défenseurs et avalanche de cartons

Le casse-tête des coiffeurs est terminé pour Didier Deschamps mais ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. Depuis deux matchs, les pépins physiques s’enchaînent pour les Bleus. Après Ousmane Dembélé, touché à la cuisse contre la Hongrie et rentré se faire opérer en Espagne, l’infirmerie tricolore s’est remplie à l’issue de l'affrontement contre le Portugal. En quelques minutes, le sélectionneur a perdu ses deux latéraux gauches, Lucas Hernandez et Lucas Digne. Le premier est sorti à la pause après avoir senti une gêne. Le second l’a remplacé puis s’est blessé sept minutes plus tard.

"Le plus inquiétant c'est Lucas Digne parce que c'est une blessure musculaire, a confirmé Deschamps en visio-conférence de presse après la rencontre. Lui ça va être très compliqué." Pour le défenseur du Bayern Munich, il semble y avoir un espoir de le voir rétabli pour la Suisse, à moins qu’Adrien Rabiot continue de rendre service à ce poste. En revanche, les cinq cartons jaunes récoltés, dont quatre face aux seuls Portugais, pourraient peser lourd pour les quarts de finale. Hugo Lloris, Presnel Kimpembe, Lucas Hernandez, Antoine Griezmann et Benjamin Pavard seront donc sous le coup d’une suspension en cas de second avertissement lundi.

La fin du rodage pour les Bleus ?

Depuis l’annonce du retour de Karim Benzema en équipe de France, on en a fait beaucoup sur l’attaque de feu des Tricolores. Malgré le doublé de Karim Benzema face au Portugal, la complémentarité du trio que le Madrilène forme avec Kylian Mbappé et Antoine Griezmann ne saute pas encore aux yeux. Chacun a eu son moment et ses fulgurances mais rarement ils ont été au diapason. Plus la compétition va avancer et plus ce trio devrait trouver ses marques. La fin de la disette de Benzema pourrait dans ce cas servir de détonateur. Le constat pourrait s’appliquer au milieu français où la quête du troisième homme aux côtés de N'Golo Kanté et Paul Pogba reste d’actualité. Adrien Rabiot et Corentin Tolisso ont eu leur chance mais aucun n’a vraiment convaincu. L’heure des tests est passée mais l’incertitude reste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.