Euro 2021 : l'Autrichien Marko Arnautovic suspendu un match par l'UEFA pour avoir insulté un joueur de la Macédoine du Nord

L'attaquant autrichien a écopé d'un match de suspension, mercredi, après des insultes proférées contre Ezgjan Alioski.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marko Arnautović contre la Macédoine du Nord, le 13 juin 2021. (DANIEL MIHAILESCU / POOL)

Après ses insultes, l'attaquant autrichien Marko Arnautović a été sanctionné d'un match de suspension par l'UEFA, mercredi 16 juin. Il ne pourra pas participer à la deuxième rencontre de sa sélection, jeudi face aux Pays-Bas.

Ses propos ont fait polémique. A l'occasion de la victoire de l'Autriche contre la Macédoine du Nord (3-1) dimanche, Marko Arnautović a été accusé d'avoir insulté son adversaire, Ezgjan Alioski, lors de sa célébration de but.

L'ancien attaquant de l'Inter s'était alors excusé, par l'intermédiaire de la Fédération autrichienne de football : "Il y a eu des paroles enflammées hier dans l'émotion du match, pour lesquelles je voudrais m'excuser, spécialement envers mes amis de Macédoine du Nord et d'Albanie." Il a ensuite ajouté : "Je voudrais être très clair : je ne suis pas raciste ! J'ai des amis dans presque tous les pays et je me bats pour la diversité."

Arnautovic suspendu contre les Pays-Bas

Mais ses excuses n'ont pas suffi. Dans un communiqué publié mercredi, la Fédération autrichienne annonce que son attaquant manquera le match contre les Pays-Bas : "La célébration du but de Marko Arnautovic a été qualifiée par la commission de discipline de l'UEFA d'insulte à l'adversaire, ce qui entraîne la peine minimale d'un match de suspension pour le joueur de l'équipe de l'ÖFB. Marko Arnautovic n'est pas disponible pour le deuxième match de l'Euro contre les Pays-Bas", a expliqué l'Autriche dans un communiqué.

Si l'UEFA n'a pas retenu la charge d'insultes racistes, le joueur s'est encore exprimé à ce sujet dans le communiqué de sa fédération : "J'ai grandi avec des gens de différents pays et cultures et je défends très clairement la diversité. Tous ceux qui me connaissent le savent. Il est très important pour moi personnellement de le souligner. Avec l'ÖFB, je défends la tolérance et l'intégration dans tous les domaines de la société."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.