Euro 2024 : l'Autriche vient à bout de la Pologne, quasi éliminée avant d'affronter les Bleus

Battue par l'Autriche vendredi, la Pologne sera éliminée dès ce soir si l'équipe de France ne perd pas contre les Pays-Bas.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Les Autrichiens célèbrent leur ouverture du score face à la Pologne à l'Euro, le 21 juin 2024, à Berlin. (AFP)

Le retour du roi n'a pas suffi. Entré en jeu à la 59e minute, alors que le score était de 1-1, Robert Lewandowski n'a rien pu faire. Le capitaine de la Pologne n'a pu que constater la supériorité de l'Autriche, qui s'est logiquement imposée face aux Polonais (3-1), vendredi 21 juin, à l'Olympiastadion de Berlin. Un succès net et logique pour les Autrichiens, qui joueront leur qualification face aux Pays-Bas, mardi. La Pologne, elle, sera éliminée si la France ne perd pas contre les Oranje.

Ce succès plein de maîtrise a toutefois été long à se dessiner pour l'Autriche, malgré la supériorité évidente des Burschen et l'ouverture du score précoce de Gernot Trauner. Resté aux avant-postes à la suite d'un coup de pied arrêté, le défenseur central autrichien a décroisé une tête en pleine lucarne, pour idéalement lancer l'Autriche (1-0, 9e). Mais la Pologne, en souffrance, a trouvé la clé pour revenir.

Baumgartner met l'Autriche sur orbite

Après un corner et un cafouillage dans la surface autrichienne, les Bialo-Czerwoni ont pu compter sur le réveil de Krzysztof Piatek. Muet en sélection depuis novembre 2022, l'attaquant de Basaksehir a retrouvé le chemin des filets au meilleur moment, en renard des surfaces, pour égaliser (1-1, 30e). De quoi faire oublier, un instant, l'absence de Robert Lewandowski, de retour d'une blessure au genou et sur le banc. 

Surprise par cette égalisation, l'Autriche a dû puiser dans ses ressources pour reprendre la main, après un long combat en seconde période. Car la Pologne avait trouvé le rythme face au pressing très intense des hommes de Ralf Rangnick. Jusqu'à ce qu'Alexander Prass ne transperce la défense polonaise sur un centre millimétré vers Christoph Baumgartner, dont le plat du pied assuré a mis l'Autriche sur orbite (2-1, 66e). Le capitaine Marko Arnautovic a ensuite alourdi la note sur un penalty indiscutable, obtenu par l'intenable Marcel Sabitzer (31, 78e).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.