Euro 2024 : revivez le match nul frustrant des Bleus face aux Néerlandais

Article rédigé par Mateo Calabrese, Fabien Magnenou
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour

___

/

___

00 HEURES
00 MINS
00 SECS

carton jaune
carton rouge

___

_

TAB

_

TAB

carton jaune
carton rouge

___

Mi-temps -

Les Tricolores n'ont pas décroché leur billet pour la phase à élimination directe, vendredi, au terme d'une rencontre qu'ils ont pourtant dominée.

Ce qu'il faut savoir

Une occasion manquée. L'équipe de France a concédé le nul contre les Pays-Bas (0-0), vendredi 21 juin à Leipzig (Allemagne). Une victoire aurait assuré la qualification aux Bleus, mais les attaquants tricolores n'ont pas trouvé la faille dans la défense batave.

Vainqueurs solides contre l'Autriche (1-0) pour leur entrée dans l'Euro 2024, les Tricolores restent deuxièmes du groupe D, à égalité de points avec les Oranje, qui s'étaient défaits de la Pologne pour leur premier match (2-1). Un match nul contre la Pologne, mardi 25 juin au Westfalenstadion de Dortmund (Allemagne), suffira pour se qualifier.

Kylian Mbappé a manqué

Touché lors d'un duel aérien avec l'Autrichien Kevin Danso, le capitaine de l'équipe de France avait quitté la pelouse, le nez cassé, en sang, lundi 17 juin. S'il a échappé à l'opération, il n'a pas foulé la pelouse contre les Pays-Bas. Celui qui avait provoqué le but contre son camp de Maximilian Wöber n'a pas pu aider les siens, qui ont pêché dans le dernier geste malgré une nette domination en seconde période.

Une qualification pas encore acquise

Aucune équipe n'est encore assurée de disputer les huitièmes de finale, dans la poule D. Mais avec quatre points chacun, la France et les Pays-Bas sont en bonne posture. Ce total a toujours suffi à rallier la phase à élimination directe, depuis le passage de l'Euro à 24 nations en 2016. Contre la Pologne, mardi 25 juin, la victoire ne sera pas obligatoire mais pourrait permettre de finir premier du groupe.

Les Pays-Bas toujours solides

Les Oranje avaient montré leur force de caractère en renversant la Pologne (2-1) pour leur entrée dans le tournoi. Ils n'avaient cédé que sur corner, et ont cette fois gardé leur cage inviolée. Virgil Van Dijk (Liverpool), Stefan de Vrij (Inter Milan), Nathan Aké (Manchester City) et les autres défenseurs bataves ont résisté aux assauts français.

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #EURO Les Bleus ont décidément du mal à marquer dans ce début de compétition. Les Français n'ont pas réussi à l'emporter face aux Pays-Bas (0-0) hier soir, lors du deuxième match de poule, après avoir battu sur la plus petite des marges l'Autriche en ouverture (1-0). "C'est inquiétant parce qu'on a les occasions, on manque d'efficacité devant les buts", juge le champion du monde en 1998, Bixente Lizarazu, auprès de franceinfo.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Bixente Lizarazu souligne la faute collective, mais pointe aussi du doigt les difficultés individuelles. "C'est inquiétant de voir Antoine Griezmann avec autant de difficultés devant le but, il semble un peu fatigué (...) Ousmane Dembélé n'a pas non plus apporté ce qu'il devrait sur son côté droit. Sur le plan offensif ce n'est pas suffisant", poursuit l'ancien footballeur.
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    On commence ce samedi 22 juin avec un point sur l'actualité :
    • #UKRAINE Nouvelle frappe russe sur des infrastructures énergétiques en Ukraine dans la nuit. Des installations de l'opérateur ukrainien ont été touchées dans les régions Zaporijjia et de Lviv.
    • #ISRAEL_PALESTINE Des tirs ont touché le bureau du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Gaza dans la nuit. L'hôpital situé à proximité "a reçu 22 morts et 45 blessés", selon le CICR.
    • #LEGISLATIVES La campagne bat son plein à J-8 avant le premier tour des élections législatives. Emmanuel Macron a une nouvelle fois renvoyé dos à dos le Nouveau Front populaire et le Rassemblement national, hier, lors d'un discours prononcé lors de la Fête de la musique. Suivez notre direct.
    • #EURO La France n'a pas réussi à l'emporter face aux Pays-Bas (0-0), un résultat qui malgré tout la rapproche d'une qualification pour les huitièmes de finale de la compétition.
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Il est minuit. Voici les principaux titres de l'actualité :
    • #EURO La France a été tenue en échec par les Pays-Bas, dans son deuxième match du groupe D. Les Bleus devront attendre la dernière journée pour valider leur qualification en huitième de finale.
    • Un homme de 19 ans a été mis en examen, soupçonné "d'avoir envisagé de commettre une action violente, visant, notamment, des cibles juives", a appris franceinfo auprès d'une source judiciaire.
    • #METEO La vigilance orange a été levée en Savoie et en Isère, où des pluies torrentielles se sont abattues sur les massifs de l'Oisans et des Ecrins. En Mayenne, la décrue est en cours.
    • Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant l'hôtel de ville de Courbevoie en soutien à l'adolescente de 12 ans victime d'un viol à caractère antisémite, qui a suscité une vive émotion.
    • #LEGISLATIVES La gauche a détaillé son programme de relance budgétaire, avec 25 milliards de dépenses supplémentaires dès 2024, et récusé les accusations de Gabriel Attal et du patronat qui dénoncent "un matraquage fiscal".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #EURO Pas de victoire, mais une équipe de France toujours solide. Les Bleus ont été tenus en échec par les Pays-Bas (0-0) pour leur deuxième match de la phase de groupes de l'Euro 2024. Dominateurs, ils regretteront, comme face à l'Autriche, un manque de réalisme. En l'absence de Kylian Mbappé, resté sur le banc toute la rencontre, le secteur défensif a brillé avec un grand Mike Maignan et une charnière centrale qui monte en puissance. Découvrez les notes de la rédaction de franceinfo sport.
    Mike Maignan et N'Golo Kanté lors de leur match contre les Pays-Bas à l'Euro 2024, le 21 juin, à Leipzig. (AFP)
    (AFP)
  • Avatar
    Didier Deschamps
    sélectionneur de l'équipe de France Il y a 0 sec
    "C'était un match de très haut niveau, le seul regret, aujourd'hui, c'est l'efficacité. On a eu au moins cinq occasions franches, on aurait pu prendre l'avantage, même si les Pays-Bas en ont eu deux ou trois aussi."
    #EURO Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France, livre son commentaire de la rencontre au micro de M6. Il juge l'équipe des Pays-Bas "plus prudente que d'habitude". De nouveau, il se plaint d'une récupération écourtée par rapport à l'adversaire du soir, après le premier match de groupe. "On a eu 36 heures de moins de récup' avec un retour tardif. Malgré tout, on a répondu sur le plan athlétique."
  • Avatar
    Mateo Calabrese
    franceinfo sport Il y a 0 sec
    #EURO Dominateurs mais pas assez tueurs, les Bleus ont manqué de justesse à l'approche de la surface adverse. Ma collègue Hortense Leblanc, envoyée spéciale à Leipzig, vous conte ce match contrasté de l'équipe de France.
  • Avatar
    Mateo Calabrese
    franceinfo sport Il y a 0 sec
    #EURO La série se poursuit. L'équipe de France n'a remporté aucun de ses sept derniers matchs sans Kylian Mbappé. Reste à savoir s'il sera de retour pour le dernier match de poules contre la Pologne.
  • Avatar
    Mateo Calabrese
    franceinfo sport Il y a 0 sec
    #EURO Antoine Griezmann apparaît frustré mais pas inquiet après la rencontre, au micro de M6 : “J’ai deux occasions où ça me reste dans les pieds, c’est vraiment dommage. C’est ce qu’il nous manque sur ces deux matchs, il faut travailler. Défensivement, tactiquement on a été bons. Il nous manque ce but pour les attaquants. Cela va arriver.”
  • Avatar
    Mateo Calabrese
    franceinfo sport Il y a 0 sec
    #EURO Prochain rendez-vous pour l'équipe de France : le dernier match de poules contre la Pologne, mardi au Westfalenstadion de Dortmund (Allemagne). Un match nul suffira pour rallier les huitièmes de finale. Les Polonais ont perdu leurs deux premiers matchs, contre les Pays-Bas (1-2), puis l'Autriche (1-3). Ils avaient pourtant ouvert le score à chaque fois.
  • Avatar
    Mateo Calabrese
    franceinfo sport Il y a 0 sec
    #EURO Conséquence de ce match nul, les Bleus ne sont pas encore qualifiés pour les huitièmes de finale. Ils sont deuxièmes de la poule D, à égalité avec les Pays-Bas (4 points). Mais ce total a toujours suffi à rallier la phase à élimination directe depuis le passage de l'Euro à 24 nations, en 2016.