REPLAY. La fin du premier tour, la Suisse en 8es de finale de l'Euro 2021... Les envoyés spéciaux de franceinfo sport ont répondu à vos questions

Andréa La Perna et Denis Ménétrier ont répondu à vos questions en direct de Budapest (Hongrie).

Les attaquants français Kylian Mbappé et Karim Benzema, le 23 juin 2021, sur la pelouse de Budapest (Hongrie).
Les attaquants français Kylian Mbappé et Karim Benzema, le 23 juin 2021, sur la pelouse de Budapest (Hongrie). (BERNADETT SZABO / POOL / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Ça se resserre... un peu. Maintenant que le premier tour de l'Euro 2021 est terminé, il ne reste plus que seize équipes en lice, dont la France qui affrontera le voisin suisse en huitièmes de finale, lundi 28 juin à 21 heures. Avant de quitter Budapest (Hongrie) pour Bucarest (Roumanie), les envoyés spéciaux de franceinfo sport, Andréa La Perna et Denis Ménétrier, ont répondu à vos questions, jeudi 24 juin. 

 Les Bleus premiers de leur groupe. Avec une victoire (contre l'Allemagne) et deux nuls (contre la Hongrie et le Portugal), objectif atteint pour l'équipe de France qui termine en tête du groupe F. Ça n'empêche pas quelques questions. Son jeu inquiète et la fatigue guette, avec déjà deux grands blessés : Ousmane Dembélé qui a déjà quitté le groupe et Lucas Hernandez, dont on attend des nouvelles, jeudi. 

Revoilà la Suisse. On connaît désormais le tableau des huitièmes de finale : France-Suisse, Belgique-Portugal, Allemagne-Angleterre, pays de Galles -Danemark, Italie-Autriche, Pays-Bas-République tchèque, Croatie-Espagne et Suède-Ukraine.

 "Benzegoal", le retour. D'un doublé, Benzema a libéré l'équipe de France et s'est délivré d'un poids, après quatre matchs sans faire trembler les filets. "Tout le monde attendait ce but-là. Mais je suis un joueur qui a l'habitude d'avoir toute cette pression", a évacué l'attaquant du Real Madrid, désigné "homme du match", mercredi soir, contre le Portugal.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #EURO2021

13h47 : Difficile, pour eux, de pencher pour un camp. Hier soir, des membres de la communauté franco-portugaise en France ont vibré devant la rencontre entre les Bleus et la Seleçao portugaise. "On a toujours le cœur partagé entre les deux", confie une supportrice :

(FRANCE 2)

13h55 : 13 heures et quelques minutes, voici un "best-of" de nos contenus du jour sur franceinfo :

Notre article vous expliquant ce que l'on sait de la présence du variant Delta dans les Landes.

Notre reportage en baie de Somme, à la rencontre des électeurs perdus par le Rassemblement national.


L'article de nos collègues de franceinfo sport, vous racontant ce qu'ils ont aimé et moins aimé de la phase de poules de l'Euro 2021.



12h52 : "Mission accomplie", "L'horizon se dégage"... Les unes françaises ont salué la performance des Bleus face à la Seleçao hier soir, décrivant une soirée "un peu folle", voire "complètement dingue".

Malgré son match nul contre le Portugal (2-2), la France s'est qualifée pour les huitièmes de finale de l'Euro mercredi 23 juin 2021. (BERNADETT SZABO / AFP)


(BERNADETT SZABO / AFP)

12h59 : Avec la fin des matchs de poule et la perspective des huitièmes de finale, l'équipe de France se lance dans une nouvelle étape décisive de l'Euro 2021. Voici ce qui va changer pour les Bleus.

L'équipe de France avant de jouer le Portugal pendant l'Euro 2021. (FRANCK FIFE / POOL)

(FRANCK FIFE / POOL / AFP)

12h19 : C'est la fin de ce tchat. On ne va pas retenir Denis Ménétrier et Andréa La Perna plus longtemps. Ils doivent boucler leurs valises, rendre les clés de la chambre, et filer à l'aéroport direction Bucarest. Vous retrouverez leurs articles ici-même sur le site. Grand merci à eux pour leurs réponses, et à vous pour vos questions.

12h16 : Denis Ménétrier : "Au début de la compétition je voyais les Bleus, mais je suis plus sceptique aujourd'hui. Après ce premier tour, j'ai envie de dire Pays-bas et Italie."



Andréa La Perna :"Pour moi, l'Equipe de France a de quoi gagner l'Euro, et pourtant je suis très dur avec l'Equipe de France. Mais, mais mais... Attention aux Pays-Bas, il peut se passer un truc avec eux !"

12h16 : pour vous, quels sont vos pronostics pour le vainqueur de l’Euro ?

12h13 : Denis Ménétrier : "Pour moi, ca a toujours été un rêve de faire ça dans ma carrière. Et ça se concrétise, c'est génial de suivre les Bleus au quotidien. Après, je n'oublie pas que c'est un Euro particulier, à cause du Covid. Par exemple, on a passé 5 heures dans un consulat pour obtenir un visa."



Andréa La Perna :"C'est évidemment du plaisir quand on est dedans. Après, oui, on a très peu d'accès sur place avec l'équipe, les conférences de presse sont à distance, ce n'est pas toujours évident. Mais si on en fait d'autres plus tard, ce sera forcément mieux dans l'organisation."

12h13 : Bonjour aux envoyés spéciaux, est ce que suivre les Bleus est un plaisir en tant qu'envoyé spécial? Ou un sacerdoce face à des joueurs qui se livrent très peu en conf de presse?

12h08 : Denis Ménétrier : "Lucas Digne, on attend de savoir mais il est fort probable qu'il soit forfait, on parle d'un claquage des ischio-jambiers. Lucas Hernandez a toujours mal à son genou, l'idée ça va être de le préserver au maximum pour la suite."



Andréa La Perna :"Mais pour le reste, les joueurs sont fatigués. Mais rien d'inquiétant."

12h08 : quelle est la situation des blessures ?

12h08 : Denis Ménétrier : "Dans les rues de la ville, on a croisé énormément de Français. Très bonne ambiance, des gens très motivés."



Andréa La Perna :"La ville a été privatisée par les Français. pas une rue sans entendre parler français. Dans le stade, le son était impressionnant, Denis et moi, on n'avait jamais entendu autant de bruit dans un stade."

12h07 : Que retenez-vous de l'ambiance à Budapest ?

12h01 : Denis Ménétrier : "On ne dit pas le contraire. On dit juste que collectivement, ce n'ets pas encore ça. Sur le premier match, Embolo a été impressionnant. Et on ne sait pas ce que peut donner un Xherdan Shaqiri qui se réveille."



Andréa La Perna :"Moi, je suis plus dur avec la Suisse. Derrière, c'est solide, OK. Mais devant, ce ne sont que des seconds couteaux."

12h01 : Un peu de modestie, la Suisse a d'excellentes personnalités. Regardez où évoluent leurs joueurs....

11h59 : Andréa La Perna :"J'aime beaucoup l'Italie mais... contre l'Autriche, aïe, j'ai peur pour la Squadra Azzurra. J'ai peur qu'ils se voient trop beaux. L'Autriche, ça peut être chiant."

Denis Ménétrier : "Moi, je pense que la Croatie peut aller battre l'Espagne, aucune des deux équipes n'a été incroyable depuis le début de la compétition."

11h58 : Quelle est l'équipe qui pourrait créer la grosse surprise en 8es? L'Ukraine peut-être?

11h55 : Denis Ménétrier : "C'est une très bonne question. Ce qu'il faut comprendre, c'est que le Kanté de la Ligue des champions, c'est le Kanté à son apogée. Ces dernières saisons, on l'a vu comme ça quelques semaines, mais c'est difficile de tenir ce niveau-là longtemps, surtout qu'à Budapest il faisait très chaud."



Andréa La Perna :"S'il a brillé en Coupe d'Europe, c'est qu'on lui a proposé un rôle plus créatif. Avec les Bleus, son rôle est restrictif. D'ailleurs, je trouve que la presse et le public sont encore très gentils car le joueur est vraiment très loin de ses standards."

11h55 : Pourquoi on ne retrouve pas le Ngolo Kanté de la LDC

11h55 : Vous ne trouvez pas que Ngolo Kanté est cuit de chez cuit ?

11h55 : Andréa La Perna :"Il y a un tournant en effet. En égalisant en venant de nulle part juste avant la mi-temps, il y a eu un regain de confiance. En même temps, la Hongrie menait. Donc il y a peut-être un peu de calcul et donc un peu de confiance.

Denis Ménétrier : "Je rejoins André. la fin de match a été maîtrisée car le scénario arrangeait les deux équipes. Après, le but très tôt de Benzema au retour des vestiaires donne un allant aux Bleus. Le ne suis pas sûr que l'on aurait fait cette seconde période s'il n'y avait pas eu ce but."

11h51 : comment expliquez-vous cette différence de niveau entre les deux mi-temps d'hier ? On a été vraiment nul en première période, et pas mal en seconde. La température a baissé ? Il y a eu un regain physique des Bleus ? je veux bien votre impression vu du stade

11h54 : Denis Ménétrier : "Non, Deschamps n'a pas le droit. L'UEFA avait élargi les listes à 26 joueurs en cas de contamination au Covid. En revanche, en cas de blessure à partir du premier jour du tournoi, il était impossible d'appeler quelqu'un."



Andréa La Perna :"Là, on va devoir se débrouiller. Les options, c'est Adrien Rabiot comme latéral gauche, comme hier soir. Il y a aussi Kimpembe qui a déjà joué à gauche notamment chez les jeunes au PSG. Il y a aussi Léo Dubois qui peut jouer sur son mauvais côté..."

11h47 : Didier Deschamps peut il appdler un renfort avant les 8èmes pour remplacer digne ou hernandez?

11h44 : Andréa La Perna :"L'Equipe de France de 2018 est encore présente, il manque juste le liant entre les trois de devant."

Denis Ménétrier : "Il faut aussi se souvenir qu'en 2018, la phase de groupe est très mitigée, on galère à s'imposer contre le Pérou et l'Australie. Souvenez-vous, on n'avait pas plus de certitudes que ça avant d'aborder les 8es."

11h44 : Il manque quoi à la France par rapport à la CM de 2018 ?

11h42 : Andréa La Perna :"On a les clés en main pour gagner 3-0, sur le papier c'est probable. La seule chose qui pourrait nous faire rater ce match, c'est nous-mêmes, pas les adversaires."

Denis Ménétrier : "Si on pense à 2014, on leur met 5-2. Moi, je ne suis pas inquiet. La Suisse ne m'a pas impressionné sur ses trois matchs, loin de là. Et puis, il fera plus frais à Bucarest, 10°C de moins qu'à Budapest."

11h39 : La Suisse, c'es faible. Est-ce qu'on va enfin gagner 3-0 ? (s'il fait pas trop chaud)

11h40 : Andréa La Perna :"Non, ce n'est pas moche, on termine invaincus dans le groupe de la mort. Ce n'est pas rien."

Denis Ménétrier : "La manière, en revanche, est inquiétante. Le trio offensif n'a pas montré grand-chose, et la défense a montré des faiblesses. Et ça, c'est préoccupant."

11h36 : Une victoire et deux nuls, c'est moche, non ?

11h35 : Bonjour à tous, et même aux Suisses que les Français affronteront en huitièmes de finale de l'Euro lundi prochain :) Ravi de vous retrouver pour ce tchat. Ne tardons pas : Denis Ménétrier et Andréa La Perna nous attendent à 1 500 kilomètres de là. Ils sont en direct de Budapest (et n'ont dormi que 5 heures cette nuit, pardonnez-leur les cernes).


11h33 : Que vaut la Suisse ? Pourquoi la France galère autant à gagner ? Qui va jouer arrière gauche après les blessures de Lucas Digne et Lucas Hernandez ? Posez dès maintenant vos questions aux envoyés spéciaux de franceinfo sport.