A Munich, l'esprit de l'Euro n'est pas vraiment là : "Normalement, il y a une vraie ambiance, mais là, c'est une sensation complètement différente"

Les Bleus débutent la compétition mardi à Munich face à l'Allemagne. La capitale bavaroise privilégie la lutte contre l'épidémie à la fête populaire. La ville n'a pas installé de fan zone et l'Allianz Arena affiche la jauge la plus faible de la compétition.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Devant l'Allianz Arena de Munich, le ballon officiel et quelques affiches montrent que le stade accueillera des matchs de l'Euro 2021. Mais ailleurs dans la ville, il n'y a quasiment pas de drapeaux ou d'affiches. (CHRISTOF STACHE / AFP)

Sur la place principale, devant la mairie de Munich, une dizaine de drapeaux à l'effigie de l'Euro de football ont été installés. Mais partout ailleurs dans la ville, rien ! Aucun signe que la capitale bavaroise accueille quatre matchs de la compétition : les trois de l'Allemagne en phase de poules, dont l'entrée en lice de la Mannschaft face à l'équipe de France, mardi 15 juin, et un quart de finale.

Les autorités munichoises estiment que l'UEFA a imposé ses conditions au mépris de la situation sanitaire. La ville se contente donc du strict minimum, comme le justifie Verena Dietl, adjointe au maire de Munich en charge des sports. "On se dit qu'au moins les supporters pourront voir les matchs en terrasse, et mettre une bonne ambiance, tout en respectant les mesures sanitaires", nuance-t-elle. "Même si bien sûr, cela n'aura rien à voir avec le Mondial 2006 organisé en Allemagne."

Trop tôt pour faire la fête

Les terrasses des cafés, bars et restaurants diffusent en effet les matchs, mais avec des règles strictes. Au Sax Essen & Trinken, l'établissement ne pourra pas accueillir plus de 350 supporters, contre le double en temps normal. Cela afin de respecter la distance d'un mètre cinquante entre chaque table à l'extérieur. Joseph, le patron de ce bar, s'estime déjà "très heureux de pouvoir travailler et d'acccueillir les fans de foot. Je comprends tout à fait qu'on n'en fasse pas plus. Ce n'est pas le moment."

Si la majorité des Munichois estime que l'heure n'est pas encore à la fête, les fans de foot, comme Nikolas, sont a contrario déçus. "On ressent à peine que c'est l'Euro, regrette-t-il. J'attendais cet événement avec impatience. Normalement, on regarde les matchs tous ensemble. Il y a une vraie ambiance, et puis après on part faire la fête. Mais là, c'est une sensation complètement différente."

Et dans les tribunes de l'Allianz Arena, on sera également loin de l'affluence des grands soirs pour pousser la Mannschaft et les Bleus. Les tribunes ne pourront accueillir que 20% de leur capacité totale, soit 14 000 spectateurs. C'est la plus petite jauge parmi les onze stades accueillant l'Euro 2021

A Munich, l'esprit de l'Euro n'est pas vraiment là - Reportage de Valentin Dunate
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.