Etude de consommateurs : degré de confiance dans les professionnels du commerce

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/05/2014Durée : 00h48

Ils apparaissent comme des "virtuoses des frais cachés", "adeptes de la relation anonyme avec le client". En revanche, les professionnels de santé rassurent. Surtout les médecins: 91% leur font confiance. Les pharmaciens sont 2e. Les petits commerçants ont également la cote.

Elise Lucet : Les consommateurs sont de plus en plus vigilants vis-à-vis des abus ou des arnaques.

Margaux Manière : Oui car ils ont vécu de mauvaises expériences. Un lot de 3 boîtes de thon en promotion peut être moins cher si on les achète à l'unité. Pendant les soldes, le prix barré d'un produit a parfois été artificiellement gonflé. Nous l'avions constaté lors d'un reportage: la veille des soldes un puIl était à 15 euros, le lendemain en solde à 12 mais avec un prix barré de 20! Vous croyez donc faire une super affaire, alors que pas vraiment.

Elise Lucet : Merci. Concernant les rythmes scolaires, le Conseil supérieur de l'éducation a rejeté, hier soir, l'aménagement de la réforme présenté par le nouveau ministre Benoît Hamon. Globalement, les communes qui y étaient réticentes le sont toujours. A Mennecy, dans l'Essonne, le maire a organisé un référendum hier soir. Les parents préféreraient une semaine de 4 jours et un raccourcissement des vacances. Mais ce scénario-là n'existe pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==