Ethiopie : 9 siècles d'histoire pour les églises de Lalibela

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 07/01/2014Durée : 00h40

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour les scientifiques, il est temps de se préoccuper de ce monde sous-marin microscopique, menacé lui aussi par l'activité humaine.

Ces églises sont parmi les plus célèbres au monde. En forme de croix grecque, elles sont taillées dans le grès rose de la vallée de Lalibela en Ethiopie. Façonnés dans d'énormes masses rocheuses, ces sites sont le théâtre de pèlerinages depuis 9 siecles.

Du haut de la colline seulement, elle se laisse découvrir. Une immense croix grecque qui symbolise l'arche de Noé. En contrebas, un mastodonte taillé dans la pierre. L'église Saint-Georges et tout autour : les 12 fenêtres. Une pour chaque apôtre. Plus de 4.000 m3 de roche extrait. Un exploit technique et architectural du 13e siècle. L'église orthodoxe a été battie sous terre pour qu'un ennemi éventuel ne puisse la distinguer et donc la détruire. Ici, les rites du début du christianisme sont suivis à la lettre.

Chants à la gloire de Dieu et ferveur en entrant dans l'église. Certains pèlerins ont parcouru des centaines de kilomètres a pied. Le style est dépouillé et, tout en haut, cette forme de croix qui rassemble les orthodoxes. L'accès à l'église se fait par de longs passages étroits. Il faut de la patience surtout aujourd'hui pour le Noël orthodoxe. Des dizaines de milliers de pèlerins convergent vers la ville de Lalibela, nom du roi bâtisseur. Destaw Yismaw est l'un des diacres des 11 églises comme Saint-Georges. Il nous montre la plus grande d'entre elles, la maison du sauveur du monde, déjà prise d'assaut par les fidèles.

Je suis fier d'être à Lalibela. Beaucoup de personnes viennent ici. Nous sommes une nouvelle Jérusalem, ceux qui viennent ici sont bénis. ou Jérusalem noire. Au Moyen-Age, l'accès à Jérusalem n'était plus possible à cause des guerres et de l'expansion musulmane. Le roi a décidé de reproduire Jérusalem ici avec son église du Golgotha. A l'intérieur : un autre tombeau du Christ. Des pèlerins mais aussi des touristes comme ces Belges.

L'Ethiopie est belle parce qu'elle est tellement différente de ce que les gens ont à l'esprit quand on parle de ce pays.

Les danses, les chants, la liturgie vont durer toute la nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==